Crime

Haïti-Drogue : Olivier Martelly libéré sous caution, a déclaré le sénateur Jean-Baptiste Bien-Aimé

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

Le sénateur Jean-Baptiste Bien-Aimé a fait savoir, samedi 26 septembre, qu’Olivier Martelly, fils ainé du président Michel Joseph Martelly a été libéré provisoirement sous caution, suite à un versement de 5 millions de dollars, après avoir été séquestré pendant trois semaines par les autorités américaines, le soupçonnant de trafic illicite de stupéfiants.

« Ce sont des commerçants qui étaient obligés de contribuer à hauteur de 5 millions de dollars pour payer la liberté provisoire d’Olivier Martelly. Le candidat à la Présidence du PHTK, Jovenel Moïse avait accompagné le président Martelly là-bas qui conduisait la délégation », a dévoilé le parlementaire qui participait à l’émission « Ranmase » sur les ondes de radio Caraïbes.

Selon le sénateur du Nord-Est, Olivier Martelly a passé trois semaines séquestré. Le fils du président et consort, informe-t-il, étaient chargés de la sécurité en Haïti, du bateau de 600 tonnes de sucre, à bord duquel on avait découvert 140 tonnes de cocaïnes et d’héroïnes.

« Le fils de l’ancien président hondurien Porfirio Lobo Sosa (2010-2014), a été arrêté dans la voiture d’Olivier Martelly en avril dernier, dans un hôtel à la capitale haïtienne », informe Jean-Baptiste Bien-Aimé. LIRE LA SUITE SUR HPNHAITI.COM

olivier-bien-aime

To Top