Haiti

Monde: Rassemblement pour dénoncer les déportations vers Haïti

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

MONTRÉAL, Canada – Une soixantaine de personnes ont manifesté samedi à Montréal pour demander au gouvernement fédéral de cesser les déportations de migrants vers Haïti, île en proie dans les dernières semaines à une flambée de violence.

Rappelons qu’après une décision du gouvernement d’augmenter le prix de l’essence, les Haïtiens sont descendus en masse dans les rues, où des pillages ont eu lieu. On déplore plusieurs morts et blessés. Le gouvernement est par la suite revenu sur sa décision, et un relatif retour au calme est observé.

À Montréal, ils se sont rassemblés samedi rue Saint-Antoine, devant les bureaux de Citoyenneté et immigration Canada ainsi que de l’Agence des services frontaliers. Les participants déplorent que sur le site du gouvernement, on décommande aux Canadiens de se rendre à Haïti en raison de l’instabilité, mais qu’on renvoie tout de même des demandeurs d’asile sur l’île des Antilles.

«Se faire convoquer pour choisir une date de déportation, on trouve que c’est inacceptable, d’autant plus que le gouvernement canadien a émis un avertissement comme quoi c’était dangereux pour les Canadiens de voyager vers Haïti», soulève la militante Jennie-Laure Sully.

«Ce n’est pas acceptable. En 2004, il y a eu des violences en Haïti, on a accueilli des milliers de gens qu’on a protégés jusqu’en 2014, il y avait un moratoire, relate Frantz André, du Comité d’action des personnes sans statut. C’est justifié présentement qu’il y ait un moratoire. Je dénonce la manière dont les gens sont agressivement traités.»

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/TVA Nouvelles
Photo/Archives
www.anmwe.com

 

To Top