Haiti

Monde: Des agents frontaliers américains ont agi de manière insultante envers des migrants haïtiens selon un rapport d’enquête officiel

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

WASHINGTON DC – Des agents à cheval de la police américaine aux frontières ont agi de manière « non professionnelle » et « insultante » envers des migrants haïtiens qui tentaient d’entrer aux États-Unis en septembre 2021, mais ils ne les ont pas frappés avec leurs rênes, selon un rapport d’enquête officiel rendu public vendredi.

Cette affaire avait suscité l’émoi dans le pays et au-delà. Des photos avaient montré des gardes-frontières à cheval en train de repousser des migrants près de Del Rio, au Texas, à la frontière avec le Mexique.

Sur un cliché, un agent à cheval attrapait un homme par son t-shirt. Sur une autre, il tenait un groupe à distance en faisant tourner ses rênes dans une posture menaçante.

Malgré les apparences initiales, après un passage en revue et une analyse minutieuse de vidéos, de photos et de récits de témoins, les enquêteurs n’ont trouvé rien qui prouve que les gardes-frontières impliqués aient frappé des migrants avec leurs rênes, de manière intentionnelle ou non, a affirmé lors d’une conférence de presse Chris Magnus, le chef de la police aux frontières, en présentant les conclusions de l’enquête.

Toutefois, un agent a agi de manière non professionnelle en criant des commentaires insultants et offensants à propos de l’origine d’un migrant, a-t-il ajouté.

Le même agent a agi de manière dangereuse en forçant son cheval à manœuvrer tout près d’un petit enfant, a-t-il encore dit, faisant état de plusieurs autres défaillances.

Source/AFP
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top