News

Monde: La droite revient au pouvoir au Chili avec l’ex-président conservateur Sebastián Piñera

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

SANTIAGO, Chili – L’ancien président Sebastián Piñera, qui a devancé nettement son rival socialiste, va revenir au palais présidentiel quatre ans après. Le Chili est le quatrième pays sud-américain à basculer dans le camp conservateur.

Le virage à droite de l’Amérique latine se confirme au Chili. Vainqueur de l’élection présidentielle, l’ex-chef d’Etat conservateur Sebastián Piñera va en effet succéder à la socialiste Michelle Bachelet. Annoncé comme très serré, le scrutin a finalement tourné très nettement à la faveur de l’ancien président (2010-2014) et milliardaire, âgé de 68 ans.

Selon des estimations basées sur le dépouillement de plus de 99 % des votes, il a obtenu 54,57 % des voix, contre 45,43 % pour son adversaire, le socialiste Alejandro Guillier, 64 ans. « Nous avons subi une défaite douloureuse », a reconnu ce dernier, moins de deux heures après la fermeture des bureaux de vote.

Sebastián Piñera, dont la fortune est estimée à 2,7 Mds$ par Forbes, gouvernera le Chili de 2018 à 2022. « Au premier tour, nous avons obtenu moins de votes qu’attendu et au second tour plus que prévu », s’est-il réjoui, dans une allocution prononcée au côté de son rival qui a promis de diriger « une opposition constructive ».

La socialiste Michelle Bachelet, qui a gouverné le Chili ces quatre dernières années, a bouleversé cette société réputée très conservatrice par une série de réformes progressistes, dont l’adoption du mariage homosexuel et la dépénalisation de l’avortement, auparavant interdit. La loi ne lui permettait pas de se représenter.

La présidente sortante a appelé son successeur pour le féliciter, selon la chaîne d’informations en continu CNN Chile. Selon la tradition locale, le président élu l’a invitée en retour à prendre le petit-déjeuner à son domicile lundi.

Cette victoire marque la fin d’un cycle pour une grande partie de la gauche latino-américaine : l’Argentine avec Mauricio Macri, le Brésil avec Michel Temer, le Pérou avec Pedro Pablo Kuczynski, ont désormais des présidents conservateurs. Michelle Bachelet était la seule femme à gouverner un pays dans la région.

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/Le Parisien
Photo/ITV
www.anmwe.com

Sebastián-Piñera

To Top