Crime

HAITI: Les gangs prennent réellement service dans la capitale

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

Port-au-prince, Vendredi 26 Août 2016. – Un individu baignant dans son propre sang, ce jeudi tout près du CITIBANK. Jeune garçon allongé, peiné par les passants, ne peuvent rien y faire qu’un soupire.

Chaque jour, on enregistre des morts dans le cahier des victimes. Malgré la statistique du RNDDH, qui a enregistré plus deux morts par jour, la liste continue à s’allonger.

Des mesures de précautions lancées à la population par les autorités, on peut déduire qu’il n’y a aucun changement.

Aucune vie n’est guarantie, voire celle de nos protecteurs et serveurs. Ils sont les principales victimes dans cette catégorie. Comme a déclaré le porte-parole de la Police nationale d’Haïti, Garry Desrosiers, le plus important s’est de se mettre à l’abri.

bandits-mouri

Alexandre

To Top