Haiti

Haiti: Le Barrage de Péligre dans l’incapacité de combler les attentes sur le plan énergétique

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Les habitants de Péligre, une localité située à 9 km de la ville de Mirebalais (Centre), sont en proie à de sérieuses difficultés caractérisées par l’absence d’infrastructures de base.

Le Barrage hydroélectrique, le seul ouvrage de service public de la zone, est dans l’incapacité depuis ces trois (3) derniers mois de combler les attentes des riverains sur le plan énergétique.

Cette situation s’explique par le très bas niveau du lac de Péligre ne pouvant ainsi alimenter les trois (3) turbines de la centrale qui devait en temps normal produire entre 48 et 54 Mégawat (MW), a fait remarquer un technicien de l’EDH s’exprimant sous couvert de l’anonymat.

Pour l’heure, selon ce technicien, il n’y a qu’une seule de ces trois (3) turbines qui fonctionne et ne produit que 8 MW, alimentant toute la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Le rationnement du courant électrique constaté à Port-au-Prince et dans d’autres endroits du pays est dû à ce faible niveau de production du barrage. Ce qui n’est pas sans conséquence sur les activités commerciales à Mirebalais et les villes adjacentes, en témoigne Joanas Gué, ancien ministre de l’agriculture, également homme d’affaires.

« Ce black out est fréquent même dans les parages du barrage hydroélectrique », se plaignent les habitants qui appellent au « nettoyage du lac pour résoudre définitivement le problème ».

Durant ces dernières décennies, l’abattage effréné des arbres et les dépôts de limon réduisent considérablement les capacités de production d’électricité de la centrale. Selon des analystes et observateurs, il faut donc une synergie entre l’Electricité d’Hait (Ed’H) et l’Organisme de développement de la vallée de l’Artibonite (ODVA)pour une utilisation efficiente et efficace du fleuve de l’Artibonite.

Source/Vant bèf info (VBI)

Photo/Archives

www.anmwe.com

To Top