Haiti

Haiti: Des actions pour combler le déficit chronique de l’Electricité d’Etat d’Haïti (EDH)

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Vendredi 8 mars, en conférence de presse, Ronald Décembre, le Ministre des Finances a annoncé des actions au niveau de l’Electricité d’Haïti (EDH) pour que la compagnie d’État, n’ait plus besoin d’ici 2 à 3 ans de recevoir les « 10 milliards » de Gourdes de subventions que paye chaque année le Trésor public pour combler [partiellement] le déficit chronique de l’EDH.

Pour le Ministre Décembre le taux de facturation et le taux de recouvrement sont les deux points les plus importants qui explique le déficit de l’EDH. Concernant le taux de facturation il a souligné que l’EDH facturait le Kw 12 Gourdes alors que le coût de production d’un Kw était de 24 Gourdes… Sans s’étendre sur la faible taux de recouvrement, les consommateurs à tous les niveaux ne payant pas leur facture, il affirme outre la nécessité d’une réforme de la compagnie d’Électricité« Si nous ne procédons pas à l’augmentation du taux de facturation et du taux de recouvrement, l’EDH aura toujours besoin de l’appui du Trésor public »

Rappelons ce que le Ministre a omis de préciser qu’en décembre 2018, selon les informations de la Direction Commercial de l’Electricité d’Haïti (EDH), pour la zone métropolitaine sur 136,589 factures émises, il y a eu un total de 16,654 paiements soit un taux de 12.19%

Rappelons également qu’en novembre 2018 la dette de l’EDH s’élevait à 17 milliards de Gourdes (± 212 millions de dollars) , loin des 10 milliards de Gourdes évoqués par le Ministre.

Dettes du Gouvernement : 5.69 milliards de Gourdes : 3,7 milliards de Gdes : Éclairage publique ; 697 millions de Gdes : Organisme autonomes à Port-au-Prince et dans les provinces ; 1,3 milliard de Gdes : Organismes publics.

Dettes des particuliers, commerces et industries : 11.2 milliards de Gourdes : plus de 9 milliards de Gdes : Résidences à Port-au-Prince et provinces 1.2 milliard de Gdes : Commerces à Port-au-Prince et provinces ; 1 milliard de Gdes : Industrie.

Décembre se garde bien d’expliquer comment en doublant le prix du Kw et par quelles mesures il forcera les consommateurs à payer leur facture. Rappelons sur ce dernier point, que les campagnes de débranchements pour les mauvais payeurs, initiées sous le Gouvernement Martelly et qui se poursuivent sous le Gouvernement Moïse, n’ont strictement rien changer à la situation financière de l’EDH. Les rebranchements illégaux se poursuivant au même rythme que les débranchements légaux…

Pendant ce temps, le rationnement d’électricité se poursuit par manque de carburant, du faible niveau d’eau dans les barrage et de la perte électrique sur des lignes de transmission et des équipements désuets et les black-out se multiplient, alors que le Président Moïse ne parle plus haut et fort de sa promesse électorale d’électrifier en 2 ans le pays 24 heures sur 24. Seul l’EDH multiplie ses avis pour expliquer à la population pourquoi la production électrique baisse et la nécessité de payer leur facture sans grand résultat…

Source/Haiti Libre

Photo/Archives

www.anmwe.com

To Top