Beauty

Haiti: Le tourisme au Cap-Haïtien comme cela ne s’était pas vu depuis des temps

CAP-HAITIEN – Le tourisme reprend au Cap-Haïtien comme cela ne s’était pas vu depuis des temps. Des étrangers circulent dans la ville, fréquentent les hôtels, sont dans des bus et partout où il y a un point d’intérêt.
Haiti: 5 présumés bandits arrêtés pour des actes d’agression contre les religieux catholiques
3
Haiti: Assassinat d’Oriel Jean, deux militants de la Plateforme Pitit Dessalines arrêtés
Si les derniers mois de 2014 ont été catastrophiques, après une première embellie provoquée par le carnaval national organisé au Cap-Haïtien, le temps des manifestations de rue avait refroidi les ardeurs des aventuriers comme de ceux qui viennent périodiquement visiter leur famille, la fréquentation reprend de plus belle depuis que American Airlines offre ses services entre les États-Unis d’Amérique et la ville d’Henri Christophe.
Haiti: Bill et Hillary Clinton en une cérémonie vaudou avec Max Beauvoir
En cette fin de mars 2015, on n’a qu’à jeter un coup d’œil sur les plages aux alentours du Cap pour constater que les touristes sont là. La reprise est solide. Dans tous les hôtels du Cap-Haïtien, il y a des jeunes, des évangéliques, des membres de tous les âges de la diaspora, des « de passage », des employés d’organisations non gouvernementales, des groupes et des couples qui sont attablés ou attendent celui qui viendra les chercher pour une virée dans le Nord.
USA: L’ex-Mairesse de North Miami Mme Lucie Tondreau condamnée
Certains logent dans l’un des hôtels de la place, d’autres n’y passent que pour la journée, pour jouir de la piscine, de la plage ou le temps d’un repas. Cela alimente l’indispensable trafic qui maintient en vie et en bonne santé le secteur hôtellerie et restauration. Partout, les serveurs sont débordés, les plats passent à une vitesse folle, matin, midi et soir. C’est le coup de feu permanent en cuisine.
Rep. Dominicana: Deux haïtiens arrêtés pour agression et vol de moto
Les services de nettoyage aussi sont sur les rotules. Un hôtel rempli se salit vite et demande une attention de tous les instants. Et c’est dans chaque détail du service à la clientèle que le Cap-Haïtien devra prouver que la destination mérite le déplacement. On viendra, on reviendra, on recommandera les établissements qui sont propres, qui disposent de serveurs avenants, offrent une nourriture saine et bien préparée. Il n’est pas nécessaire de donner des exemples. Chaque hôtel au Cap peut faire mieux.
Haiti: Le Président français François Hollande attendu en mai prochain
Même le meilleur peut améliorer son service, son accueil, sa façade. Les jardins, s’il y en a, doivent être entretenus. La piscine du meilleur bleu. L’eau chaude promise disponible. Les linges, serviettes et draps, propres et pareils. Le bar achalandé. Les barmans, de vrais barmans. La gentillesse, une gracieuseté.
USA: Une dame poignarde une jeune femme enceinte et vole son foetus
Le ministère du Tourisme et des Industries créatives et l’Association touristique d’Haïti (ATH) doivent se donner le défi de faire du Cap une vraie et belle destination au moment où elle s’apprête à reprendre son envol. Sinon, le Nord n’aura que des ersatz à servir. Et cela ne fait pas bon prix sur le marché des destinations touristiques.

Source/Le Nouvelliste

Photo/Archives

www.anmwe.com

3

 

To Top