Economy

Nous ne finançons pas les élections, comment pouvons-nous attendre à élire notre propre président?

HAITI ÉLECTION: Dimanche 25, octobre 2015, beaucoup de gens vont prendre les rues pour se rendre aux urnes pour faire leurs choix aux élections à un candidat qu’ils pensent avoir le potentiel pour diriger le pays pour les 5 prochaines années. Est-ce que les voix des Haïtiens seront comptées ou la voix de la communauté internationale?

Une chose que nous les Haïtiens connaissons, qu’Haïti n’a jamais d’argent pour faire quoi que ce soit. Nous sommes toujours en attente de l’aide de la communauté internationale. Alors, quand il s’agit des élections, il n’y a rien de nouveau, nous devons aller mendier pour rendre cela possible. Le gouvernement américain avait financé 25 millions de dollars du processus électoral et a promis un montant supplémentaire de 5 millions de dollars pour le deuxième tour.

Les collaborateurs internationaux ont contribué au financement de 74 millions de dollars des élections à Haïti, cette année a rapporté Associated Press.

Pour les Haïtiens vivant à l’étranger, comme dans, les USA, le Canada, la France, etc… quand ils ont eu des élections dans ces pays, vous avez vu comment cela se fait. Oui, les gouvernements à organiser les élections, mais quand il vient à la candidate, les caritatifs sont eux qui rendent possible un candidat d’avoir une campagne réussie.

La plupart des candidats sont à la recherche des grands donneurs de fonds, comme les grandes entreprises, les millionnaires, milliardaires de faire un don à leur disposition. Ceux qui donnent toujours à la recherche de leur intérêt, cela signifie, si ce candidat devient le prochain sénateur, député ou président, il ne votera pas pour les factures, qui ne sont pas dans l’intérêt de ses collaborateurs de fonds et le président sera également opposé à des projets de loi qui n’iront pas très bien avec son donneur.

Une chose que nous devons comprendre, les Haïtiens n’organisent pas l’élection, la communauté internationale le fait. Si nous sommes dans le bon état d’esprit, nous devrions savoir que les contributeurs sont à la recherche de leurs intérêts. Tandis que les Haïtiens n’auront personne qui aille en garde pour eux, parce que nous, les Haïtiens, n’avions pas de l’argent pour financer notre propre élection. Cela a été comme cela pendant des années.

Maintenant, pensez-vous que les contributeurs sont si gentils, ils veulent qu’Haïti aient une bonne élection. Nous devons très naïfs pour penser ainsi. Ils sont ici pour leur propre profit. Pour cette élection, vous avez des gens de tant de pays venez, voir la façon dont l’élection est en cours. La France, le Canada, l’Amérique, ils ont tous leurs propres groupes d’observateurs pour surveiller ce qui se passe. Pourquoi investir dans notre élection, mais pas dans notre infrastructure? Oui, ils font des dons à Haïti, mais ils envoient leurs propres gens à travailler là-bas. Ils paient plutôt des milliers de dollars par mois, plus un logement pour leur propre personnel au lieu d’embaucher un Haïtien pour 100 $ par mois sans d’obligation de payer pour leur logement.

Les États-Unis, le Canada, la France, l’Union européenne ont financé cette élection. Comment les Haïtiens vont rembourser cet argent? Nous savons déjà, Haïti n’a pas d’argent pour les rembourser. La seule façon que nous serons en mesure de les rembourser, c’est en laissant leurs politiques courir à leur guise. Première option, c’est de laisser leur candidat soit le président, si ce n’est pas leur candidat qui gagne, le nouveau président et mieux d’être prêt à faire ce qu’ils veulent. Sinon, nous allons payer cela très cher. Dans un autre mot, Haïti ne gagne jamais. Tant que nous continuons avec la mendicité, nous continuerons à être leurs marionnettes.

haiti-election

To Top