Education

Monde: Le biologiste marin haïtien, Jean Wiener, gagne le prix de l’activisme environnemental

MIAMI, USA – Un biologiste marin haïtien, qui a combattu avec succès pour créer un parc national pour protéger une large bande de la côte nord d’Haïti, a gagné un prix aux Etats-Unis récompensant les activistes environnementaux.

Jean Wiener a reçu un prix de la Fondation Goldman environnemental, pour ses efforts dans l’établissement des premières aires marines protégées de la nation des Caraïbes, en travaillant avec les communautés locales pour la promotion de pratiques de la pêche durable, et préserver les mangroves des forets, avons-nous appris via le site Reuters.

En lui décernant ce prix de 175 000 dollars, la fondation « Goldman environnemental » a voulu mettre en évidence ses efforts pour surmonter l’extrême pauvreté et l’instabilité politique en Haïti. Un pays avec très peu d’écologiste à temps plein et presque sans programmes gouvernementaux pour protéger les ressources naturelles.

Jean Wiener, 50 ans, a été honoré avec cinq autres lauréats lors d’une cérémonie à Washington mercredi. Sa campagne a permis la création du parc national Trois Baies, couvrant 30 000 miles carrés (75 000 km carrés), qui s’étend de la ville du Cap-Haïtien à la frontière avec la Républicaine dominicaine.

Le parc, créé en 2014, protège l’écosystème vulnérable des eaux surexploitées dans les baies de Limonade, Caracol et Fort Liberté.

La zone comprend la deuxième plus grande zone de mangrove d’Haïti, ainsi que l’une de ses plus longues barrières de corail et les herbiers marins importants.

Jean Wiener a étudié la biologie à l’Université de Bridgeport, Connecticut. Il est le fondateur de la Fondation Marine protection de la biodiversité (FoProBiM), seule organisation environnementale non gouvernementale d’Haïti, se concentrant sur les zones côtières et marines.

Financé par l’Organisation des Nations Unies et l’Agence américaine pour le développement international (USAID), FoProBiM travaille avec des groupes communautaires, afin de préserver les ressources naturelles, y compris les eaux douces pour la pêche, les mangroves et les coraux en danger à cause de leur utilisation pour faire du charbon de bois.

Le prix, créé en 1990 par Richard et Rhoda Goldman, vise à encourager la protection de l’environnement. Il a déjà été attribué à des militants dans plus de 80 clubs de pays.

Source/HPN/Haiti Press Network/Reuters

Photo/Whitleyaward.org/Archives

www.anmwe.com

4

 

To Top