Crime

MONDE: Il risque 15 ans de prison pour avoir brisé le crâne de son ex-conjointe à coups de marteau

Jean Wadson Joseph avait été arrêté après avoir brisé le crâne de son ex-conjointe à coups de marteau et séquestré­­ le fils de celle-ci, à Montréal-Nord, le 9 juillet 2012.

Un résident de Montréal-Nord risque pas moins de 15 ans d’incarcération pour avoir fracturé le crâne de son ex-conjointe à coups de marteau, sous les yeux horrifiés du fils de la victime, parce qu’il ne digérait pas leur rupture.

C’est la peine exemplaire que la procureure de la Couronne, Me Rachelle Pitre, a annoncé qu’elle réclamait pour Jean Wadson­­ Joseph, jeudi.
Détenu depuis cette attaque d’une cruauté abjecte, l’homme de 41 ans attend sa sentence après s’être reconnu coupable de tentative de meurtre sur son ex-femme et de six autres crimes.

«Tu auras affaire à moi…» Joseph a d’abord sévi aux dépens de la fille de son «ex», le 27 mars 2011. Le couple était alors marié depuis quatre ans et vivait toujours sous le même toit.

À la suite d’une querelle, il a fracassé une bouteille sur la tête de la jeune femme de 20 ans et a tenté de l’étrangler. «Lorsque je sortirai de prison, tu auras affaire à moi», a-t-il aussi dit à sa conjointe avant l’arrivée des policiers, selon un énoncé des faits admis en cour par l’accusé. Libéré sous conditions par un juge, il ne devait pas s’approcher à moins de 300 m de sa femme et des enfants de celle-ci.

Le soir du 9 juillet 2012, Joseph s’est néanmoins présenté chez son ex-conjointe, partie travailler. Seul le fils de cette dernière, âgé de 13 ans, s’y trouvait.

Lire la suite… Journaldemontreal.com

Jean Wadson Joseph

To Top