Haiti

Monde: Des haïtiens fuient Neiba en RD suite à l’assassinat d’un fermier dominicain

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

NEIBA, RD – Suite à l’assassinat d’un fermier dominicain de 65 ans qui vivait dans le quartier de Savica à Neiba (Province de Baoruco dans le Sud-Est de la République Dominicaine), dont le corps a été découvert lundi, la population accusant les haïtiens d’être à l’origine de ce meurtre, ont tué le même jour à l’arme blanche un jeune haïtien de 20 ans en signe de représailles, déclenchant un mouvement de panique dans la communauté haïtienne de Neiba, une ville rurale d’environ 30,000 habitants.

Dans la nuit du lundi à mardi, près de 300 haïtiens on quitté précipitamment la ville à destination d’Haïti, certains ont cherché protection dans des casernes militaires pour être amenés tôt mardi à la frontière de Malpasse par les autorités migratoires dominicaines.

Mardi après-midi le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) a accueilli dans leur locaux de Fond Bayard, (localité de Ganthier) 48 haïtiens fuyant Neiba (17 femmes, 7 hommes et 24 enfants). Nos compatriotes ont déclaré avoir eu peur pour leur vie « Des rumeurs circulaient dans notre quartier faisant croire que des civils dominicains armés de machettes et de couteaux viendraient nous tuer. Je me suis échappée avec mes trois enfants afin de sauver notre peau », a témoigné une mère épuisée par le voyage.

Malheureusement, tout comme en Haïti lorsqu’une population est peu éduquée, la justice populaire s’applique aveuglément sur la simple clameur publique, fondée ou non, comme ce fut aussi le cas dans la communauté d’Ortega, à Moca en 2015 où plus 300 haïtiens avaient été chassés après la destruction de tous leurs biens…

Tout en condamnant ce double meurtre, le GARR invite d’une part les autorités dominicaines à poursuivre les enquêtes en vue d’identifier les coupables et exhorte d’autre part les autorités haïtiennes d’entrer rapidement en contact avec le Gouvernement dominicain afin de prendre des mesures pour protéger la communauté haïtienne vivant à Neiba.

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/HaïtiLibre
Photo/Archives
www.anmwe.com

haitiens-expulses

To Top