Haiti

Monde: Dénonciation d’abus contre des migrants haïtiens et africains à la frontière sud du Mexique

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

TAPACHULA, Chiapas – À la frontière sud du Mexique, des migrants haïtiens et africains souffrent du manque d’attention de la part des autorités mexicaines, selon le président du Comité Ciudadano en Defensa de Naturalizados y Afromexicanos (CCDNAM) Wilner Metelus.

Les difficultés d’asile ne ralentissent pas la migration
Selon l’activiste, la majorité des Haïtiens qui sont arrivés au Mexique sont venus de Colombie et du Venezuela. Ils ont donc vendu le peu qu’il leur fallait pour arriver ici.

Il y a un énorme maltraitance envers les migrants haïtiens et africains à Tapachula, Chiapas, ils attendent leur visa humanitaire depuis 15 jours, mais n’ont pas pu le faire car la station d’immigration est fermée”, a-t-il déclaré.

Il faut aussi annoncer que les migrants haïtiens qui se trouvent déjà à Tijuana ont été victimes de corruption de la part du personnel de l’Institut national de migration.

Des migrants haïtiens bloqués à la frontière nord ont du payer 500 dollars américains à des agents pour recevoir des jetons afin de traverser la frontière. Il y a des Haïtiens qui ont des problèmes de santé, il y a des abus de toute sorte, a-t-il déclaré.

Source/El Sol de Tijuana
Photo/El Sol de Tijuana
www.anmwe.com

To Top