Economy

Monde: Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CARICOM à Port-au-Prince

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Mardi Antonio Rodrigue, le Ministre des Affaires Etrangères s’est réuni avec l’Ambassadeur d’Haïti auprès de la Communauté de la Caraïbe (CARICOM), Peterson Benjamin Noël et de l’Ambassadeur d’Haïti au Canada, Frantz Liautaud, autour de la 29ème session de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CARICOM qui se déroulera les 26 et 27 février 2018, à Port-au-Prince réunissant 14 délégations des membres de la Communauté de la Caraïbe ainsi que 3 membres associés : les îles Caïman, Montserrat et les îles Turks and Caicos. 10 Chefs d’État et de Gouvernement ont également confirmé leur présence en Haïti.

Le Ministre Rodrigue a fait état des préparatifs liés au déroulement de cet événement. Soulignant que beaucoup de visiteurs viendront dans le pays, non seulement pour la conférence, mais aussi pour découvrir Haïti. Le Chancelier a invité les haïtiens à accueillir ces étrangers avec beaucoup de chaleur, à leur offrir leur hospitalité et à aider à ce que ces visiteurs laissent Haïti avec une meilleure impression du pays.

La Conférence sera précédée d’une causerie la veille sur une intégration plus complète des pays au niveau de la CARICOM. Quelques points qui seront développés lors de cette 29e réunion : les aléas naturels majeurs qui constituent l’une des grandes préoccupations de la CARICOM ; l’augmentation de la prime d’assurance accordée aux pays de la Caraïbes lors de catastrophes naturelles ; le changement climatique et ses effets négatifs sur l’économie ; la sécurité dans la région dans le cadre d’une politique commune de sécurité.

D’autres sujets seront également à l’ordre du jour dont le « Caricom Single Market Economy » (CSME) qui devra permettre la circulation des biens, des services et des personnes des différents pays de la région ; la circulation entre les citoyens des pays de la Caraïbe qui plaident pour plus de connexion et la création de lignes aériennes et maritimes.

Enfin, il sera question du développement touristique de la région dont une Police touristique unique ; de Cricket, un sport largement pratiqué par des pays de la Caraïbe ; de l’intégration du français comme langue officielle dans la CARICOM, ainsi que des questions de procédure et des conflits entre certains pays.

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/HaïtiLibre
Photo/Archives
www.anmwe.com

Caricom-logo

To Top