Haiti

Monde: Appel à l’action auprès de l’OEA pour résoudre la crise multidimensionnelle en Haïti

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

WASHINGTON, DC – Les ministres des Affaires étrangères et les chefs de délégations auprès de l’OEA, lors du 51e assemblée générale tenue à Washington avec pour hôte le Guatemala, ont « exprimé » leurs « profondes préoccupations face à l’aggravation de la crise politique, économique, sociale, sécuritaire et humanitaire en Haiti et ses graves impacts sur la stabilité de la région », appelé lés États membres à adresser la situation au plus vite et encourager tous les acteurs Haïtiens à dialoguer en vue de trouver des solutions qui correspondent aux aspirations du peuple haïtien, dans une déclaration, vendredi 12 novembre 2021.

Les signataires, selon cette déclaration, ont encouragé le gouvernement d’Haïti à s’assurer du bien-être du peuple haïtien et exhortent « tous les acteurs à s’engager dans un un dialogue sérieux et inclusif pour trouver finalement des solutions qui correspondent aux aspirations du peuple haïtien ».

Selon cette déclaration, les signataires ont « réaffirmé » que toute « solution à l’actuelle crise multidimensionnelle en Haïti requiert des efforts de tous les acteurs de la nation haïtienne, incluant le gouvernement, l’opposition, la société civile, les secteurs des affaires et religieux ».

Les ministres des Affaires étrangères et chefs de délégation ont « exhorté » l’OEA et la communauté internationale à poursuivre leur support aux autorités haïtiennes dans leurs efforts pour restaurer la sécurité, combattre l’impunité, défendre lés droits humains en Haiti, ainsi que dans la préparation d’élections libres, équitables, transparentes sous observation internationale.

Les signataires ont réaffirmé leur engagement au peuple haïtien dans leur détermination à résoudre la sévère crise humanitaire, exacerbée par la pandémie de Covid-19, des désastres naturels et de travailler ensemble à la construction de la stabilité, de la prospérité et un futur sécuritaire pour Haiti.

Selon cette déclaration, les signataires encouragent les États membres à coopérer avec la république d’Haiti dans l’investigation sur l’assassinat du président Jovenel Moïse. La déclaration appelle les Etats membres de l’OEA à adresser en toute urgence la situation en Haiti.

Source/Le Nouvelliste
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top