Haiti

Haiti: 3 blessés par balles dans une des manifestations du 18 novembre

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

Port-au-Prince             En ce 18 novembre, jour anniversaire de la bataille de Vertières qui a mené Haïti à l’indépendance, les mouvements d’opposition ont, comme chaque année, manifesté contre le pouvoir en place. Mais le défilé de centaines de personnes s’est achevé brutalement quand des tirs ont visé le cortège.

mouri
Au rythme des habituels chants, les partisans de l’opposition ont une nouvelle fois pris la rue pour réclamer le départ du président. Laurent Jean Wendy dénonce une dérive dictatoriale : « Depuis trois ans, Martelly n’a pas organisé d’élections. Il veut gouverner par décret. Il est comme Duvalier. Mais nous le peuple haïtien, pour ce que nous avons subi sous Duvalier, nous disons que nous ne retournerons pas dans un régime dictatorial. »

1

Dans le cortège, beaucoup dénoncent aussi les propos dénigrants que Michel Martelly a tenus lors de l’entretien diffusé sur RFI au début du mois. « Il faut réécouter les déclarations qu’il a faites durant son interview sur RFI. Il a dit que les femmes sont inconscientes et font 18 enfants, qu’elles ne cherchent qu’à vivre sur le dos des soldats étrangers. Comme ils nous considèrent comme des stupides et de la marchandise, on demande à l’ambassade américaine de venir retirer Martelly du pays s’il vous plait rapidement. »

La manifestation suivait le parcours prévu sans encombre quand les tirs ont retenti. Trois hommes tombent à terre, l’un grièvement blessé au cou. Présente sur les lieux, la police n’a pu repérer le tireur.

Source/Amélie Baron/RFI

Photos/Archives

www.anmwe.com

To Top