Economy

Haiti: Le RNDDH signale une possible fraude de trente-sept millions cinq cent mille gourdes

PORT-AU-PRINCE – Selon un rapport du Réseau National des Droits Humains (RNDDH),l’ex-présidente de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) Me Nonie H. Mathieu est responsable d’un cas de corruption avérée portant sur le détournement d’un montant de trente-sept millions cinq cent mille (37,500.000) gourdes.

Ce fait a été établi suite à un inventaire demandé par la nouvelle administration.

En juin 2014, le rapport d’inventaire révèle que les matériels et fournitures de bureau achetés en novembre 2012 et payés par l’Etat, le 7 novembre 2013, pour le montant de trente-sept millions cinq cent mille (37.500.000) gourdes.

Ces matériels ont été commandés pour être livrés au service inventaire, au service technique, aux bureaux des Consultants, au service courrier, à la réception, aux Ressources Humaines, aux Archives, à l’Infirmerie, à l’approvisionnement, au Greffe, à la Direction de Contrôle et aux Recettes Publiques.

Ces matériels et fournitures de bureau n’ont, en réalité, jamais été livrés.

Donc les fiches de livraison communiquées par Me Nonie H. MATHIEU au Ministère de l’Economie et des Finances pour le déblocage de ces fonds sont totalement fausses, les dames Marie Yolène MERTYL de America Supplies Distribution et Ruth F. HYPOLLITE de Professionnal Services and Decor n’ont fait que contribuer à une opération de corruption, indique le RNDDH.

Les entreprises America Supplies Distribution (ASD) représentée par Marie Yolène MERTYL et Professional Services and Decor représentée par la dame Ruth F. HYPPOLITE sont tenues également pour complices, poursuit le RNDDH.

Ces deux entreprises ont clairement servi de paravent pour faciliter cet acte de corruption, car leurs adresses sont totalement bidons. De plus, il a été décelé une surfacturation dans les proforma, soutient le réseau.

De plus, un tel acte de corruption nécessite la complicité du directeur administratif de la Cour, du secrétariat de la présidence de la Cour et de la Direction du Contrôle Financier du Ministère de l’Economie et des Finances.

Entre autres recommandations, le RNDDH demande la démission de Me Nonie H. MATHIEU de son poste de conseillère à la CSC/CA, la mise en examen de Me Nonie H. MATHIEU et de ses complices notamment les responsables des entreprises America Supplies Distribution (ASD) représentée par Marie Yolène MERTYL et Professional Services and Decor représentée par Ruth F. HYPPOLITE.

Pour le RNDDH, ce rapport confirme que plusieurs entités de l’administration publique et des entreprises privées sont impliquées dans ce cas de corruption et accuse l’administration Wilson Laleau de légèreté pour avoir décaissé un montant si important aussi facilement.

Ce rapport confirme que plusieurs entités de l’administration publique et des entreprises privées sont impliquées dans ce cas de corruption.

Source/HPN/Haiti Press Network

Photo/Archives

www.anmwe.com

rnddh

To Top