Crime

HAITI: La police enquête sur le viol d’une fillette de 8 ans lors d’un cambriolage au Cap-Haïtien

Cap-Haïtien – La police dit enquêter sur un cas de viol survenu sur une fillette de huit ans, lors d’un cambriolage, la semaine écoulée, après une plainte déposée par les victimes. Des malfrats avaient fait irruption, en la résidence d’une infirmière de carrière, au centre-ville du Cap-Haïtien et l’ont violée, ainsi que sa mère cinquantenaire et sa fillette d’environ huit ans.

Selon le témoignage des victimes, les bandits ont également emporté des téléphones portables et de l’argent. Pour commettre leurs forfaits, les bandits qui agissaient a visage découvert, avaient menacée les victimes de les tuer au cas ou ils oseraient crier secours.

Les victimes, se sentant humiliées et déshonorées par cet acte, dans un premier temps, n’avaient pas voulu faire de bruit avec ce dossier. Cependant, approchés par la police, ils ont finalement décidé de collaborer avec la police dans l’enquête. La fillette a été conduite dans un centre de sante.

Depuis un certain temps, les actes de banditisme sont légion dans la cite christophienne. Un constat qu’à également fait le directeur départemental de la police, Franz Georges qui promet de remédier la situation, dans les plus brefs délais.

Le soir venu, les bandits, s’attaquent à des personnes circulant dans les rues ou s’en prennent à des installations électriques pour emporter des câbles électriques et des compteurs.

Dans certains quartiers, les malfrats s’attaquent aux voitures stationnées en plaine rue pour s’offrir des batteries et des radios. Boutiques et magasins ne sont pas épargnés par cette recrudescence de l’insécurité dans la deuxième ville du pays.

Cap-Haïtien

Gérard Maxineau
gedemax@yahoo.fr

To Top