News

Haiti: Pouchon de Djakout #1 auditionné au cabinet du juge d’instruction

PORT-AU-PRINCE,     Pouchon Duverger, le chanteur vedette de Djakout # 1, a été auditionné ce lundi par le juge d’instruction Sonel Jean François dans le cadre de l’instruction ouverte contre les nommés Augustin Brunet, César Laforet, Bergeau Jean, Woodly Ethéart et consorts, inculpés d’enlèvements, de détention, de vol à main armée et de détention illégale d’arme à feu. Après plus de 2 h d’audition, M. Duverger a quitté le cabinet du juge accompagné de son avocat sans aucune déclaration à la presse.

1

Il était environ 10 h ce lundi lorsque Pouchon Duverger, accompagné de son avocat, Joël Petit-Homme, s’est présenté au cabinet du juge d’instruction Sonel Jean François. Sur la cour et dans les couloirs du palais de justice (sis au boulevard Harry Truman), on pouvait remarquer des amis et collègues musiciens du chanteur ainsi que des proches qui venaient lui témoigner leur sympathie.

Plus de 2 h plus tard, c’est un Pouchon Duverger souriant et détendu qui a quitté le cabinet du juge Jean François. Sous bonne escorte de son avocat, il a tenté de filer à l’anglaise. Interrogé sur les motifs de son invitation dans le cadre de ce dossier, M. Duverger a gardé le silence. « Il n’a rien à dire avec la presse », a déclaré son avocat, Joël Petit-Homme. Pourquoi le juge a convoqué M. Duverger ? Qu’est-ce que la justice lui reproche dans le cadre du dossier « Sonson La Familia » ? Qu’est-ce qui est sorti de cette audition? Que décide le juge ? (… ?) On aura posé toutes les questions possibles relatives à cette affaire, Me Petit-Homme répondra toujours par le même cliché, « l’instruction est secrète ».

Selon une source requérant l’anonymat, « Pouchon Duverger était invité par le juge juste pour confirmer une information dans le cadre de l’enquête sur ledit dossier ». « L’un des inculpés a cité son nom, ajoute la source, disant qu’il a l’habitude de le rencontrer. Par conséquent, le juge l’a invité afin de vérifier cette information. Il voulait donc savoir où Pouchon a l’habitude de rencontrer l’inculpé en question et dans quelle circonstance. Mais les questions du juge ne lui (Pouchon Duverger) concernaient pas exactement. Pouchon Duverger n’était pas auditionné en tant qu’inculpé… », a expliqué la source, notant qu’il n’y a pas de nouveau rendez-vous, mais si le juge l’inviterait à nouveau, il se mettrait toujours à la disposition de la justice.

Invité à comparaître devant le juge depuis le 12 novembre 2014, l’artiste ne pouvait pas se présenter en raison de ses « activités musicales au Canada », avait confié Lubin Paul Maxime, aka Ti Marco M et S, le manager du groupe où les membres « n’achètent pas au crédit ». Rentré au pays dimanche, affirme Roro (le batteur de Djakout # !), c’est ce lundi que le chanteur a pu répondre à l’invitation du juge d’instruction Sonel Jean François. De l’avis du batteur, « il n’y a rien de saillant dans cette convocation estimant que cette affaire va permettre à son groupe de briller beaucoup plus et de gagner beaucoup plus d’argent dans ses bals ».

Il n’a toutefois pas nié l’amitié de son groupe avec Ethéart Woodly alias « Sonson La Familia », le présumé chef de gang connu à la police judiciaire sous le nom de « Baz Galil ». « Sonson est un promoteur qui organise des bals, des soirées et des festivals à Miami… Tous les groupes musicaux le connaissent », a souligné Roro.

Source/Le Nouvelliste

Photo/Le Nouvelliste

www.anmwe.com

1

To Top