Haiti

Haiti: L’opposition se renforce et prépare une grande mobilisation contre le pouvoir en place

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PETIT GOÂVE – Samedi 2 février, au local du Complexe Chrétien de Petit-Goâve, des militants et sympathisants de l’opposition, venus de Gressier, de Léogâne, de Grand-Goâve, de la Deuxième Plaine et des membres des organisations de base ainsi que le Sénateur Nénel Cassis (Famni Lavalas) ont participé à un Forum afin de constituer un front fort et uni, afin de mener une lutte efficace contre l’administration Moïse-Céant lors d’une grande mobilisation contre le pouvoir en place, prévue le 7 février prochain.

« Nos écoles sont en crise. La monnaie Gourde est nettement dépréciée par rapport au dollar américain. La vie est difficile en raison de la hausse des prix des produits de la première nécessité. Notre avenir est hypothéqué. La solution, c’est la démission de Jovenel » a déclaré une militante très motivée.

L’organisation « Dòmi nan Bwa » de la Deuxième Plaine, proches de l’opposition, se dit prête à manifester le 7 février prochain pour exiger la démission du Chef de l’État.

Lors du forum, des individus en provenance de la Digue ont lancé des pierres sur le Complexe Chrétien, créant un moment de perturbation et de panique. mais tout est rapidement rentré dans l’ordre et la réunion s’est poursuivi, après que des jeunes partisans de l’opposition du quartier populaire « Persin » aient mis en fuite les perturbateurs…

Mobilisation ! Mobilisation ! Départ du Président Jovenel Moïse ! Voilà les résumé la résolution adoptée par les membres de l’opposition à l’issue du Forum.

Une opposition qui accuse l’ancien Député Jacques Stevenson Thimoléon actuel Directeur du Ministère de la Planification d’avoir commandité cette attaque contre la bâtiment où se tenait le Forum.

Une accusation que dément l’équipe de Thimoléon, niant toute implication de ce dernier dans cet incident affirmant vigoureusement « l’ancien Député de Petit-Goâve n’a aucun lien avec les individus qui ont lancé des pierres sur le Complexe Chrétien où se tenait cette rencontre ». L’équipe de Thimoléon condamne « ces accusations sans fondement de la branche locale de l’opposition sur les ondes des stations de radio locales, qui ne visent qu’à alimenter un climat de rancune inutile ».

Source/ HaïtiLibre

Photo/Archives

www.anmwe.com

To Top