Haiti

Haiti: L’ex-Premier ministre Jean-Henry Céant victime d’une tentative visant à salir sa réputation

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – C’est le Secretariat privé de l’ex-Premier ministre qui dénonce cette nouvelle tentative dans une note publique parue le mercredi 8 mai. C’est pour remettre la vérité à sa place, suite à l’incident de mercredi, que le secrétariat privé de l’ancien premier ministre Jean-Henry Céant a publié une note dans laquelle il estime que notaire de Bourdon continue à payer le mauvais prix d’avoir voulu servir son pays.

En effet, alors qu’il a été convenu avec le secrétaire général de la Primature, Me Hugues Joseph, que l’ancien premier ministre Céant devrait récupérer ses effets personnels laissés à son bureau après son départ, sa secrétaire privée, Girovena Brice, a été retenue pendant plusieurs heures au bureau de la Primature du Bicentenaire.

La note du secrétariat privé de l’ancien PM Céant a aussi fait état d’une feuille de route et d’un ordre de livraison qui ont été élaborés pour permettre au notaire de récupérer ses effets personnels, entre autres un coffre vide et un sofa qui, comme l’a confirmé le responsable de la logistique de la Primature, Réginald Casténe, n’appartenait pas à la primature.

Le processus de livraison a été interrompu suite à un contre-ordre et aucun responsable, ni le secrétaire général ni l’administrateur de la Primature, n’était disponible pour clarifier l’affaire, déplore la note du secrétariat privé de Me Céant.

Empêchée de quitter les lieux, Me Brice a par la suite été conduite dans une salle de conférence ou l’attendaient entre autres des policiers, un juge de paix et un substitut commissaire du gouvernement.

C’est grâce à une intervention de Me Anibal Coffy, le chef de cabinet du premier ministre Jean Michel Lapin, que l’affaire a pu être élucidée et tous a pu rentrer chez eux, termine la note.

Source/Haiti Press Network
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top