Haiti

Haïti: L’entrée nord de de la capitale verouillée par des gangs armés

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – C’est une stratégie connue des gangs de verouiller les voies d’accès afin d’imposer leur loi à la population.

Le week-end écoulé les bandits de la Croix des Bouquets et de la Plaine du Cul-de-sac ont imité les autres criminels de Martissant en imposant un blocus quasi complet sur l’entrée nord de Port-au-Prince.

Les habitants de Santo, Croix des Missions, Butte Boyer, Shada ont été les premières victimes des combats entre les gangs de 400 marozos et Chiens Méchants.

Le blocus provoque la perte de produits par les agriculteurs, la paralysie des activités économiques et académiques. Le bilan humain et économique de cette guerre ne sera jamais connu puisque les autorités locales et centrales ne contrôlent plus grand chose.

Port-au-Prince est sur le point d’être asphyxiée par les gangs qui se livrent une guerre sans merci dans les entrées sud et nord de la capitale. Les combats ont commencé à provoquer un déplacement de populations dans la zone de La Plaine.

À l’instar de Carrefour les prix des denrées et autres produits alimentaires devraient commencer à grimper.

La guerre de La Plaine combinéé à celle de Cité Soleil bloque systématiquement les voies de communication terrestre du Nord de la capitale. Pour sortir safe de Port-au-Prince, il faut recourir aux lignes aériennes.

Source/Radio Métropole Haïti
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top