Economy

Haiti: Le pays est classé 133e dans le classement mondial sur le tourisme en 2015

PORT-AU-PRINCE – Au cours de ces deux dernières années, le secteur touristique haïtien est devenu plus compétitif à l’échelle mondiale, selon le rapport de 2015 du Forum économique mondial sur le tourisme et les voyages.

En 2011, dans le classement mondial sur le tourisme, Haïti n’existait pas. En 2013, elle y figure comme bon dernier. Cette année, le pays devance huit autres compétiteurs pour occuper la 133e position sur la scène du tourisme international, selon un rapport du Forum économique mondial, publié cette semaine. Cette amélioration du classement d’Haïti sur le marché touristique est assez encourageante pour un secteur en quête de renaissance.

D’autant que l’industrie touristique et hôtelière connaît depuis quelques années des investissements notables tant de l’Etat que du secteur privé. Selon le rapport du Forum économique mondial, l’indice de compétitivité d’Haïti pour le secteur du tourisme et des voyages est passé cette année de 2,59 en 2013 à 2,75 sur 7. Un score qui, dans le classement mondial, place Haïti devant le Myanmar, le Burundi, le Burkina Faso, la Mauritanie, le Yemen, l’Angola, la Guinée et le Tchad.

Toutefois, au niveau des Amériques, les efforts déployés dans le secteur n’ont pas suffi pour hisser Haïti devant aucun autre pays du continent. Haïti reste donc encore cette année en queue de liste pour la région, bien qu’elle se rapproche dans le classement mondial de ses voisins compétiteurs comme la République dominicaine (81e), la Jamaïque (76e). A noter que dans les Caraïbes, c’est encore la Barbade qui de 2013 à 2015 est restée championne de la compétitivité du tourisme et des voyages.

Pour parvenir à ce classement, ce rapport biennal évalue la performance des pays à partir de quatre grands aspects déterminants pour la compétitivité du secteur du tourisme et du voyage : le cadre général régulateur, l’environnement des affaires, les infrastructures ainsi que les ressources naturelles et culturelles. « La plupart des économies caribéennes s’appuient de plus en plus sur leurs fameuses plages mais ne semblent pas promouvoir significativement leurs richesses culturelles, constate le Forum économique mondial.

Pour améliorer leur compétitivité dans le tourisme, les résultats de cette étude suggèrent aux pays caribéens de mener davantage d’investissements dans leurs ressources naturelles et culturelles, dans leurs infrastructures de transport aérien et de connectivité. A l’échelle mondiale, l’Espagne occupe pour la première fois la tête du classement avec une note de 5,31 sur 7, suivi de la France (2e), l’Allemagne (3e), les Etats-Unis (4e), le Royaume-Uni (5e), la Suisse (6e), l’Australie (7e), l’Italie (8e), le Japon (9e) et le Canada (10e).

Les pays champions en matière de compétitivité touristique sont donc pour la plupart des pays riches. Et cette situation se conçoit bien dans la mesure où près de 10 % des richesses produites par l’économie mondiale proviennent du tourisme et des voyages, selon l’Organisation mondiale du tourisme.

Source/Le Nouvelliste

Photo/Haiti Tourisme

www.anmwe.com

1

To Top