Haiti

Haiti: La séance de mise en accusation du président Jovenel Moïse pour crimes de haute trahison, reportée

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – C’est confirmé. La séance de mise en accusation du président de la république, Jovenel Moïse, pour crimes de haute trahison, est reportée à une date non encore fixée

Après le constat d’un quorum de 60 députés à la suite d’un deuxième appel nominal, le president de l’assemblée a décidé de renvoyer cette séance qui a été mise en continuation le 7 août dernier.

Dans ses déclarations, le numéro1 de la chambre basse a évoqué l’atmosphère d’insécurité qui régnait dans les parages du parlement pour justifier ce nouveau report.

Gary Bodeau dit espérer que le président Jovenel Moïse passera les instructions nécessaires au commandant en chef de la Police Nationale d’Haïti, Michel-Ange Gédéon, pour que ce dernier prenne les mesures qui s’imposent, propices à l’organisation sereine de la séance.

S’agissant des documents exigés par les accusateurs, le député de Delmas a affirmé que ce problème n’est plus car la majorité des documents sollicités sont déjà disponibles depuis quelques temps.

Ce nouveau report est pris comme une victoire par les députés du bloc minoritaire. Abel Descolines, l’un des initiateurs de cette demande de mise en accusation, croit que cette décision prise par le président Bodeau se joint avec leur position.

Source/Juno7
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top