Haiti

Haiti: Onze bandits et un policier tués au cours du week-end selon les médias de la capitale

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Environ treize (13) personnes ont été tuées au cours du week-end. Parmi elles, on a dénombré au moins 11 présumés bandits et un policier, ont rapporté plusieurs médias de la capitale.

D’après le commissaire de police, responsable de la juridiction de Thomazeau où opère un gang dénommé : « les 400 mawozo », 8 présumés bandits de ce gang, dont le chef ont trouvé la mort, le samedi 10 août, dans le cadre d’un affrontement avec un gang rival. La police et le juge de paix qui ont été sur les lieux n’ont pas pu faire le constat légal des corps séparés de leur tête et calcinés, a fait savoir plus loin l’officier de police.

Pendant la même période, trois autres bandits ont été stoppés par la police au niveau de Tabarre. Les forces de l’ordre étaient pourtant en train d’exécuter un mandat contre un nommé « Ti chinois », soupçonné d’implication dans l’assassinat d’un policier et sa femme sous les yeux de leur fille de 5 ans.

Attaqués à coup de feu par des individus sur les lieux, les policiers qui ont répliqué ont dû stopper trois des malfrats, a rapporté de son côté dans les médias, le porte-parole de la PNH, Michel-Ange Louis-Jeune.

D’autre part, a-t-on appris, des gens ont, une nouvelle fois été abattus à Martissant, notamment au niveau de Bréa où les gangs armés font la loi. Un policier a été également tué à Martissant 1 dans des circonstances non encore élucidées.

Source/Haiti Press Network
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top