Haiti

Haiti: La militante des droits des femmes, Sanièce Petit-Phat, menacée de mort

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – La militante des droits des femmes et des filles Sanièce Petit-Phat, serait l’objet de menaces de mort par le prénommé Sauveur alias Tibatkò, ainsi connu, un résident de Jérusalem, localité de Canaan (nord de la capitale Port-au-Prince).
Ces informations sont rapportées par la plateforme Groupe d’appui aux rapatriés et réfugiés (Garr), dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Ces menaces contre la coordonnatrice du Mouveman fanm lakay an aksyon (Mofalak) ainsi que sa famille auraient déjà été mises à exécution, selon les témoignages recueillis par la plateforme Garr auprès de la concernée.

Le mercredi 11 octobre 2017, Raymond Charité, un neveu de Petit-Phat, a été blessé à l’arme blanche, tandis qu’il travaillait sur un chantier.

La victime a été transportée à un centre hospitalier de la Croix-des-Bouquets, pour se faire soigner, fait savoir la plateforme Garr.

Après une plainte déposée par la militante, la police a procédé, le mardi 17 octobre 2017, à l’arrestation de l’agresseur Tibatkò.

Petit-Phat appelle à la collaboration de toutes les organisations des droits humains, notamment celles qui militent pour le respect des droits des femmes et des filles, afin que la justice haïtienne puisse continuer à faire impartialement son travail autour du dossier.

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/AlterPresse
Photo/Archives
www.anmwe.com

Sanièce-Petit-Phat

To Top