Haiti

Haïti: Interdiction de vols pour les aéronefs privés, jusqu’à nouvel ordre

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Les aéronefs privés sont interdits de vol, jusqu’à nouvel ordre, indique l’Office national de l’aviation civile (Ofnac), dans une circulaire dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Cette mesure fait suite à l’accident d’avion, survenu, dans l’après-midi du mercredi 20 avril 2022, sur la route des rails, dans la commune de Carrefour (au sud de Port-au-Prince).

Elle viserait à faciliter l’enquête sur cet accident, qui a fait 6 morts dont le pilote.

Dans un tweet, le premier ministre de facto, Ariel Henry, déclare avoir instruit les autorités compétentes, en particulier l’Ofnac, de diligenter immédiatement une enquête devant déterminer les causes de ce drame, « qui vient de plonger les familles des victimes dans la plus grande désolation ».

L’Association nationale des greffiers haïtiens (Anagh) se dit consternée et indignée par le départ tragique de Me. Richard Edma, greffier au tribunal civil de Jacmel (Sud-Est), une des victimes dans le crash du petit avion, qui avait laissé l’aérogare Guy Malary à Port-au-Prince en direction de Jacmel.

« Cette tragédie est une des consequences du climat de terreur, entretenue par les gangs armés (depuis le 1er juin 2021) à Martissant, sous les yeux de nos dirigeants. Une situation qui a contraint Me. Richard Edma à utiliser la voie aérienne pour se rendre chez lui », dénonce l’Anagh.

Source/AlterPresse
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top