Haiti

Haiti: Fortes tensions entre le Conseil Electoral Provisoire et le Groupe des 8

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – C’est la guerre entre le Conseil Electoral Provisoire (CEP) et les leaders de l’Opposition membres du G 8. Par le biais de conférences ou de communiqués de presse les candidats à la présidence de l’opposition et les conseillers électoraux poursuivent leur affrontements.

En début de semaine le porte parole du G 8, Samuel Madistin, avait qualifié les conseillers de 9 corrompus. C’est un CEP scélérat, avait lancé le juriste, candidat à la présidence du Moppod.

Il soutient que la conseillere électorale Marie Carmelle Paul Austin se comporte comme un véritable ” militant du parti présidentiel PHTK“.

Le président du CEP, Pierre Louis Opont, a de son coté qualifié les membres du G 8 de ” groupe des 8 perdants”. Pour les conseillers électoraux les candidats à la présidence de l’Opposition ne sont que des mauvais perdants.

Le président du CEP avait même inclut Jude Célestin, qui disputera le second tour, et donc n’est pas un perdant, dans le groupe des perdants.

Le président du CEP a fustigé le comportement des leaders de l’Opposition qui ” réalisent une campagne d’intoxication”. Il révèle que les conseillers électoraux qui avaient siégé au Bureau du contentieux Electoral national (BCEN) sont l’objet de menaces. Ils craignent pour leur vie et ne dorment plus chez eux, a dit M. Opont faisant allusion aux conseillers Ricardo Augustin et Jacseus Joseph.

Les conseillers électoraux affichent leur détermination à réaliser le scrutin du 27 décembre. Cependant le représentant de l’église catholique n’était pas informé de la note de la conférence épiscopale réclamant la vérité sur le scrutin du 25 octobre.

POUR PLUS DE DÉTAILS, CLIQUEZ SUR LE LIEN

Source/Radio Métropole Haïti
Photo/Archives
www.anmwe.com

cep-g8

To Top