Economy

Haiti: Dr Jack Guy Lafontant «Haïti doit devenir un acteur plus actif dans la région»

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Pour donner le ton, le Premier ministre Jack Guy Lafontant a évoqué le contexte de ce rassemblement qui s’inscrit dans une « dynamique de réflexion sur les avantages de la pleine intégration du pays » dans le marché commun de la Caraïbe. Pour le chef du gouvernement, qui a parlé de l’inauguration d’une nouvelle ère économique, «Haïti doit devenir un acteur plus actif » dans la région. Mais avant tout, nos entrepreneurs doivent avoir une « meilleure compréhension des opportunités et des défis » auxquels ils auront à faire face.

A entendre le PM Lafontant, cette intégration vaut la peine. Devant un public entièrement conquis, il a avancé « Il y aura des retombées plus importantes pour nos entrepreneurs », a-t-il avancé: C’est pourquoi il a préconisé « d’identifier les obstacles et de rechercher les solutions » avant de relever l’importance du dialogue que le gouvernement veut initier maintenant. Après son intervention, la causerie a bien eu lieu. Les échanges tournaient autour des verrous à briser pour se tailler une place au niveau du commerce régional.

Pour accentuer le pari que le pouvoir en place a fait autour de cette 29e réunion intersession des chefs de gouvernement de la Caricom qui se tiendra en Haïti les 26 et 27 février, le ministre du Commerce Pierre Du Meny a mis en avant le point d’ancrage que représente la Caricom pour le pays. L’intégration régionale, le renforcement de la compétitivité du pays ont été évoqués dans son discours comme la voie à suivre. « Le MCI s’ingénie à fédérer la volonté (des entrepreneurs de tirer le plus grand profit des opportunités qu’offre le marché commun de la Caraïbe), de créer un climat propice à l’entrepreneuriat dynamique, de renforcer les petites et moyennes entreprises pour qu’elles puissent être compétitives et mobiliser les ressources, le savoir-faire haïtien au service de l’exportation », a assuré le ministre du Commerce.

De son côté, le secrétaire général de la Communauté des Caraïbes (Caricom), Irwin LaRocque, a tablé sur la nécessité de travailler ensemble au sein d’un seul marché qui vaut cinq milliards de dollars américains. « La culture et la créativité » du pays sont une force pour le marché commun caribéen. Il dit espérer aussi que l’entrée du pays dans la Caricom sera complète pour que nous puissions bénéficier de tous les avantages qu’offre l’organisation régionale liés aux échanges commerciaux et à la mobilité.

Le processus d ‘«adhésion provisoire» d’Haïti à la «famille des États de la Caricom» remonte à 1997. Jusqu’à juin 2018, Haïti assure la présidence tournante de la Caricom. 14 délégations des pays du Marché commun de la Caraïbe (Caricom), aux côtés d’Haïti, prendront part à la 29e réunion intersession de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de cette structure dont Haïti est membre depuis 2002.

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/Le Nouvelliste
Photo/Archives
www.anmwe.com

Jack-Guy-Lafontant

 

To Top