Religion

Un conseiller d’orientation Haïtien a perdu son travail pour s’être intéressé au vaudou dans une école à NY

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

BROOKLYN, NY – Selon Petit, la directrice Marina Viniskaya avait d’abord déposé une plainte contre lui en 2012 en affirmant qu’il pratiquait le vaudou. La plainte avait été rejetée. En mars dernier, sans même l’avertir, la directrice a fait déplacer son bureau dans le sous-sol de l’école, dans une salle qui est déjà utilisé comme un placard de stockage.

Après tout cela, M. Petit, marié et père de trois enfants, vient tout juste de recevoir une lettre de l’établissement affirmant que sa position n’est plus désirée à l’école.

« Tout ceci est une action fondée sur la discrimination, la croyance, la culture, la religion et l’origine raciale», a déclaré Petit à la presse locale Pix11.

M. Petit affirme qu’il ne pratique pas le vaudou. Il a seulement une fois animé une émission à une radio locale pour parler des haïtiano-américains et de discuter de la politique, de la culture et de la religion, y compris le vaudou, c’est de là que viennent les craintes de Mme Viniskaya.

LIRE LA SUITE SUR HPNHAITI.COM

stevenson-petit

To Top