Economy

Monde: Wilner Metelus du Comité pour la défense des Naturalisés et Afro-Mexicains visite la frontière nord mexicaine

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

MEXICALI – Le président du Comité pour la défense des Naturalisés et Afro-Mexicains, Wilner Metelus, a demandé une audience avec le gouverneur de l’Etat, Francisco Vega de Lamadrid, dans le but de discuter du dosier des Africains et Haïtiens qui sont bloqués à Mexicali et Tijuana.

Le militant mexicain originaire d’Haïti a annoncé à la presse que dans la frontière sud du Mexique, il y a environ 6,000 citoyens haïtiens qui manquent d’argent et ne sont pas en mesure pour le moment d’entreprendre le voyage à Baja California.

Toutefois les autorités de l’immigration au Mexique ont indiqué qu’un total de 7,800 Haïtiens sont entrés au pays à partir du Guatemala dans l’espoir d’atteindre les États-Unis depuis le début de l’année.

Aucun de ces migrants n’a obtenu l’autorisation de demeurer au Mexique, car «ils ont exprimé le voeu de se rendre aux États-Unis». Ils ont reçu un visa temporaire d’une durée de 20 jours afin qu’ils puissent traverser le pays pour aller aux États-Unis.

L’activiste de défense des droits humains a déclaré qu’il est clair que la crise se développe, et la communauté internationale doit absolument aider le Mexique à la résoudre.

Haïti est l’un des pays les plus pauvres en Amérique, le gouvernement de cette nation n’est pas prêt à fournir une aide financière à leurs compatriotes, mais l’Etat de Baja California non plus n’est pas prêt à accueillir ce nombre d’immigrants, admet le militant.

A noter qu’au cours des dernières semaines 2,300 haïtiens et africains sont arrivés à Baja California, mais il y a 6,000 qui sont en route, a déclaré le président du Comité pour la défense des Naturalisé et Afro-Mexicains, Wilner Metelus.

Anmwe
Photo/UniMexicali
www.anmwe.com

wilner-metelus

 

To Top