Haiti

Monde: Un père et sa fille déportés vers Haïti malgré les violentes manifestations

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

MONTRÉAL, Canada – Un père et sa fille ont été déportés vers Haïti mercredi malgré les violentes manifestations qui secouent l’île depuis une semaine.

Émanes Desjardins et Starch Stefany-Desjardins,11 ans, devaient quitter le Canada dimanche, mais ne s’étaient pas présentés à l’aéroport en raison des événements actuels.

Ils ont finalement été arrêtés par l’Agence des services frontaliers mardi avant d’être expulsés vers Port-au-Prince mercredi.

Frantz André, du Comité d’action des personnes sans statut, parle d’un geste inhumain de la part du gouvernement Trudeau.

«C’est une aberration. L’ambassade canadienne est fermée, on demande aux Québécois, aux Canadiens de revenir ici. Je pense qu’un moratoire est nécessaire», a-t-il fait savoir.

«On ne peut pas renvoyer des gens qui ont quitté pour des questions de sécurité dans un climat qui est encore plus grave que quand ils sont partis.»

En entrevue téléphonique à TVA Nouvelles, le père de famille s’est dit inquiet pour sa sécurité.

Il a affirmé que plusieurs routes n’étaient pas accessibles et qu’il était très difficile de se procurer de l’eau ou de la nourriture.

Des affrontements violents ont éclaté à plusieurs reprises à Haïti entre la police et des manifestants, qui contestent le pouvoir en place.

Source/Journal de Montréal
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top