Haiti

Haiti: Une centaine de passagers canadiens de Transat coincés au complexe Royal Decameron

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Le nombre de passagers de Transat coincés à Haïti en raison des manifestations violentes atteint finalement la centaine.

Mercredi, TVA Nouvelles rapportait qu’une cinquantaine de touristes étaient pris au complexe Royal Decameron. La compagnie aérienne Transat a dû annuler le transfert vers la capitale parce qu’elle ne peut assurer leur sécurité pendant le trajet d’une heure et demie qui les sépare de l’aéroport.

Le décompte final effectué par Transat en fin de journée mercredi fait maintenant état d’une centaine de voyageurs incommodés par cette situation.

Jeudi matin, le voyagiste a précisé avoir «un appareil de disponible et en attente pour rapatrier nos clients, si les routes pour se rendre à l’aéroport se libèrent et sont sécuritaires». Une représentante de Transat se trouve aussi «à l’hôtel 24 heures sur 24» afin d’informer les clients de l’évolution de la situation.

«Pour des questions logistiques, et le nombre de clients à évacuer, nous privilégions un transport par voie terrestre, plus sûr que l’évacuation par hélicoptère», a aussi souligné la directrice des relations publiques pour Transat, Debbie Cabana.

Transat a suspendu la vente des forfaits sur la Côte des Arcadins jusqu’à la fin du mois.

Des affrontements violents ont éclaté à plusieurs reprises dans le pays entre la police et des manifestants, qui contestent le pouvoir en place. Au moins six personnes ont trouvé la mort depuis le début du soulèvement la semaine dernière.

Ottawa ferme son ambassade
Le gouvernement canadien a décidé jeudi de fermer temporairement son ambassade à Port-au-Prince, face à la contestation antigouvernementale qui secoue les principales villes d’Haïti.

«En raison de l’incertitude actuelle, l’ambassade de Port-au-Prince est fermée aujourd’hui. Nous continuerons à évaluer la situation dans les prochains jours afin de nous assurer que nos diplomates et leurs familles sont en sécurité», a indiqué le ministère canadien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le gouvernement canadien a en outre exhorté ses ressortissants à «éviter tout voyage non essentiel dans ce pays».

De son côté, le gouvernement du Québec dit suivre la situation de très près.

Les Canadiens en difficulté sont priés de contacter le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence pour qu’Ottawa vienne à leur secours.

Si vous êtes en Haïti ou connaissez des gens qui s’y trouvent, n’hésitez pas à nous contacter par la messagerie de notre page Facebook.

Source/TVA Nouvelles
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top