Haiti

Monde: Mario Antonio Palacios pourrait être condamné à vie pour l’assassinat de Jovenel Moise

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

MIAMI, FL – Le colonel à la retraite colombien, Mario Antonio Palacios Palacios l’un des présumés assassins du président Jovenel a comparu devant la cour fédérale de Miami ce mardi après avoir été arrêté dans la matinée par des agents fédéraux américains lors d’un escale au Panama. Il est accusé par la justice américaine de complot visant initialement à kidnapper le président dans le cadre d’une prétendue opération d’arrestation qui a finalement débouché sur un projet d’assassinat du président.

Selon le journal Miami Helrad, le procureur adjoint Walter Norkin a accusé Palacios d’avoir commis un “crime grave” et a déclaré qu’il risquait potentiellement la prison à vie s’il était reconnu coupable. Il a fait valoir que le l’accusé devrait être placé en détention avant le procès, mais cette question sera abordée plus tard au tribunal. En attendant, en raison de la pandémie de COVID-19, Palacios restera en isolement au centre de détention fédéral de Miami pendant au moins deux semaines.

Une plainte pénale, rédigée par le FBI, accuse Palacios de conspiration en vue de commettre un meurtre ou un enlèvement en dehors des États-Unis et de fournir un soutien matériel entraînant la mort, en sachant que ce soutien serait utilisé pour mener à bien un complot visant à tuer le président haïtien.

La juge Alicia Otazo-Reyes a désigné un avocat privé pour Palacios car il n’avait pas assez d’argent pour engager son propre avocat, a poursuivi le journal. Sa prochaine comparution devant le tribunal fédéral est prévue le 31 janvier, date à laquelle une audience sur le fondement juridique de la plainte pénale est prévue.

Source/Juno7
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top