Haiti

Monde: Les Haïtiens en Guyane mobilisés pour Laurent Lamothe (video)

GUYANE, FRANCE – À l’approche de l’élection présidentielle, prévue le 25 octobre, la communauté haïtienne de Guyane se mobilise et soutient Laurent Lamothe, l’ex-Premier ministre, dont la candidature a été rejetée.

Hier après-midi, près d’un millier de personnes se sont mobilisées devant le local de la radio Mosaïque, à Cayenne, en solidarité à Laurent Lamothe, ex-Premier ministre haïtien, dont elles soutiennent la candidature à l’élection présidentielle d’octobre. Le bureau du contentieux électoral départemental (BCED) d’Haïti a demandé au conseil électoral provisoire (CEP) de rayer le nom de Laurent Lamothe de la liste de dépôt de candidatures pour les prochaines elections.

« Une décision qui montre que Laurent Lamothe serait victime d’un complot politique » , indique André-Yves Rameau, président de l’association Kombit et du conseil des citoyens pour l’intégrité sociale. Ce dernier est à l’initiative de la mobilisation des Haïtiens de Guyane, en solidarité avec Laurent Lamothe, hier après-midi.

Avec la communauté, il a prié pour que le délibéré qui sera rendu le 12 juin soit en faveur de leur candidat. « Les Haïtiens de Guyane ne connaissent pas Laurent Lamothe mais nous sommes satisfaits des actions qu’il a mises en place lorsqu’il était Premier ministre au côté du président Michel Martelly, explique le leader de la mobilisation. Il a combattu la corruption, la drogue et les kidnappings. Il a mis en place la sécurité sociale dans le pays, des restaurants populaires. Il a rendu gratuits l’école et les transports pour tous les élèves. »

Le positionnement du président haïtien, qui n’a pas apporté son soutien à son ex-Premier ministre, n’inquiète pas André-Yves Rameau : « A côté du président il y a des mauvais gibiers, mais fort des mobilisations en Guyane, à Paris, à Miami, à New York, au Canada et en Haïti, nous avons bon espoir de voir Laurent Lamothe être élu dès le premier tour. »

PLUS D’INFOS – 4 000 euros : « une mascarade! »

Interrogé sur les 4 000 euros proposés aux Haïtiens installés en Guyane pour le retour au pays, le président du conseil des citoyens pour l’intégrité sociale, André-Yves Rameau, s’indigne : « C’est une mascarade de la préfecture qui ne nous respecte pas. Les Haïtiens ont dépensé beaucoup plus de 4 000 euros pour venir en Guyane, comment peut-on leur proposer une somme de 4 000 euros pour retourner chez eux ? »

Source/France Guyane
Photo/France Guyane
www.anmwe.com

1

To Top