Haiti

Monde: L’épouse du vice-délégué de Belladère arrêtée avec une cargaison de munitions à la frontière

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

EL CARRIZAL, RD – Selon le journal dominicain Listin Diario, l’épouse du vice-délégué de l’arrondissement de Belladère, Yvanosky Joachin, a été arrêtée ce mardi 8 novembre avec une cargaison de munitions de divers calibres, alors qu’elle se dirigeait vers Haïti par la frontière d’El Carrizal. « La dame voyageait accompagnée d’une autre femme et d’une fillette d’environ deux ans. Le véhicule en question est une SUV immatriculée FF. 01302 », a révélé le journal.

Selon une source viable, le véhicule entre fréquemment de Comendador (Elías Piña) vers Haïti, vraisemblablement sans être vérifié par les autorités. Ce mardi, un militaire qui est au poste depuis trois jours a décidé de contrôler le véhicule et a trouvé à l’intérieur de celui-ci une importante quantité de munitions. Pour que le véhicule atteigne ce point où il a été retenu, il a dû contourner au moins cinq postes militaires, composés de membres du Corps spécialisé pour la sécurité des frontières terrestres (Cesfront), J-2, G-2, S-2, DNI, DNCD et autres forces spéciales chargées de combattre tout crime qui enfreint la loi », détaille Listin Diario.

M. Joachin a déclaré à la presse qu’il ne savait rien de ce qui s’était passé. Le vice-délégué de Belladère vit avec ses proches en République dominicaine depuis plusieurs mois, a révélé Listin Diario. Ce fonctionnaire, avance le journal dominicain, est réputé pour être quelqu’un qui veut toujours se porter en médiateur pour résoudre les conflits enregistrés à la frontière.

Selon un article publié par Le Nouvelliste en septembre 2021, Yvanosky Joachim est membre du «Rassemblement des Jovenelistes pour la démocratie (RJD) ». Cette structure a été créée par Rénald Lubérice ancien Secrétaire général du Conseil des ministres. « Rasanble tout ayisyen, tout estrikti ak òganizasyon sosyopolitik ki kwè nan batay Prezidan Jovenel Moïse tap mennen yo e se poutèt sa yo asasinen li ; Batay pou Prezidan Jovenel Moïse jwenn jistis ansanm ak tout lòt sitwayen ki tonbe anba bal asasen, tankou mèt Dorval; 3. Travay pou lide Jovenel Moïse yo pa mouri : se pou peyi a gen wout, dlo ak kouran… », étaient parmi les objectifs de cette structure qui regroupaient d’anciens ministres, d’anciens conseillers et d’autres proches du président Jovenel Moïse.

Source/Le Nouvelliste
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top