Haiti

Haïti: Le Rassemblement des Jovenelistes pour la démocratie dénonce l’interruption des projets initiés par Jovenel Moïse

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Le Rassemblement des Jovenelistes pour la démocratie (RJD) continue de dénoncer les assassins du Président Jovenel Moïse qui sont des bénéficiaires de l’impunité. Le RJD déplore le fait que des projets initiés par le défunt Président ne soient pas continués.

Port-au-Prince, le 31 mai 2022.- Dans un comuniqué de presse publié ce lundi, le Rassemblement des Jovenelistes pour la démocratie (RJD) ne cesse de dénoncer l’assassinat du Président Jovenel Moïse, le 7 juillet 2021, en sa résidence privée à Pèlerin.

Le RJD souligne qu’avec l’assassinat du Président, les assassins ont emporté le rêve d’un avenir meilleur pour le peuple haïtien.Ils s’entètent à obscurcir, voire supprimer les réalisations du Président ainsi que les rudes batailles qu’il a menées afin d’arracher l’État des griffes de ce qu’ils appellent « des oligarques corrompus ».

Selon cette structure, les « mercenaires politiques font tout ce qu’ils peuvent pour étouffer les grands projets initiés par le Président, dont le barrage de Marion, la construction des canaux d’irrigation sur la Rivière Massacre, l’abandon de la plus grande centrale éléctrique du pays par le refus de mettre en fonction la centrale de Carrefour. « Tous les grands projets d’infrastructure d’envergure sont arrêtés », se plaignent les Jovenelistes.

Le RJD dénonce ces derniers qui instrumentalisent le pouvoir judiciaire pour barrer la route à toute vélléité visant à faire lumière sur l’assassinat du Président en protégeant les assassins et leurs complices.

Par ailleurs, le Rassemblement des Jovenelistes pour la démocratie dénonce des manoeuvres visant à redonner la centrale Varreux, propriété de l’État haïtien à la SOGENER, une Compagnie accusée de corruption et de surfacturation dans un dossier l’opposant à l’État haïtien.

Dans le cadre de ce dossier, l’État haïtien a été représenté par des avocats détenant une procuration signée concomitamment par des responsables de l’État, les habilitant à ester en justice au nom de l’État haïtien, précise le Rassemblement des Jovenelistes pour la démocratie.

Les Journalistes fustigent le comportement de l’actuel Directeur général des impôts dans ce dossier, qui prétend ignorer des documents sur lesquels il a lui-même apposé sa signature. Le RJD dit rester ferme sur sa volonté de lutter afin d’obtenir justice pour le Président.

Source/Vant Bèf Info (VBI)
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top