Haiti

Monde: La pandémie du Coronavirus fragilise les conditions de vie des Haïtiens en République dominicaine

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

SANTO DOMINGO – Les Haïtiens résidant dans les secteurs de Villa Plywood et du Kosovo à Punta Cana ont manifesté en fin de semaine dernière munis de pancartes pour protester contre le manque d’emplois et de nourriture et pour demander de l’aide. Sur l’une des affiches écrites en créole et en espagnol on peut lire “ nou bezwen èd, nou grangou” (nous avons besoin d’aide, nous sommes affamés).

Les mesures prises pour combattre le Coronavirus en République dominicaine comme la fermeture des magasins et des entreprises non essentiels ont durement touché de nombreux Haïtiens. Ces derniers qui vivaient déjà dans une situation précaire ne sont pas éligibles à l’aide sociale que le gouvernement dominicain accorde aux citoyens dominicains pour atténuer l’impact de la crise causée par le coronavirus.

Le Bigot
Vivant dans la faim et le chômage, certains ont manifesté dans les rues du Kosovo, un quartier pauvre du district municipal de Verón-Punta Cana pour exiger de l’aide de la part du gouvernement dominicain, a rapporté la presse dominicaine.

Les travaux de construction, le secteur dans lequel travaille la majeure partie de la communauté haïtienne en République dominicaine, ont été complètement arrêtés depuis l’entrée en vigueur de l’état d’urgence le 19 mars.

Source/Juno7
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top