News

Monde: Après avoir prédit 8 mois plutôt la Covid-19, le jeune astrologue indien annonce la date de sa fin

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

INDIA – L’astrologie hindoue est née au début de la civilisation indienne. Près de 400 000 vers sont consacrés à l’astrologie dans le texte sacré des Védas : les Puranas. Elle résulte de la fusion entre l’astronomie des Puranas (« Jyoti ») et l’astrologie grecque. C’est la rencontre de deux civilisations.

Comme en occident, l’astrologie hindoue comporte 12 signes qui se répartissent sur plusieurs périodes dans l’année. Chaque signe possède des traits de caractère qui lui sont propres. Les tensions ne sont pas considérées comme négatives chez les hindous car, si le sujet surmonte ses contradictions, il franchira les étapes qui le rapprocheront de la délivrance. L’éveil spirituel est une quête.

Les hindous pensent que l’astrologie est une connaissance divine révélée à l’homme par Brahma. Son message aurait été révélé aux Rishis, puis traduit en textes. Ce recueil s’intitule Védanta sutras. Tous ces textes décrivant la science astrologique émanent d’une tradition orale transmise de génération en génération.

La base de calcul ressemble à celui de l’occident, il comprend les signes, les planètes, l’ascendant, les maisons et les liens visibles entre les maisons et les planètes.
Mais, contrairement à l’astrologie occidentale, l’astrologie indienne ne se réfère pas à la position du soleil, elle tient compte uniquement des mouvements de la lune. Les 12 signes de l’astrologie indienne se répartissent sur les 12 mois de l’année.

Au moment où le coronavirus sème la terreur dans le monde, on refait appel à l’astrologie hindoue et à u jeune indien qui aurait prédit la pandémie du coronavirus et annonce la date de sa fin. Voici le post qui circule sur internet et dont nous vous publions l’intégralité:

“Le coronavirus prendra fin le 13 mai, déclare un garçon indien qui avait correctement prédit qu’il commencerait il y a 8 mois.

Le 22 août 2019, sur sa chaîne YouTube conscience, Abighya Anand, 14 ans, a prédit que le monde entamerait une phase difficile de novembre 2019 à avril 2020.

Cette période de 6 mois verra la propagation d’une maladie mondiale et la montée des tensions mondiales. Au plus fort de tout, le 31 mars marquera le point culminant de cet état, le monde étant tendu.

Cependant, le 29 mai, alors que la Terre s’éloignera de cette période difficile, elle marquera le déclin de la maladie mondiale, car sa propagation sera plus facile à gérer.

Anand, est un célèbre protégé indien qui a été présenté dans de nombreux magazines. Notamment en 2013, il a été interviewé sur l’Indian Times où ses compétences astrologiques ont été mises à l’épreuve. Et à la stupéfaction de beaucoup, ses connaissances en astrologie étaient considérées comme un jeu d’enfant.

l a à juste titre, en utilisant l’astrologie, prédit les prix de l’or et de l’argent et d’autres activités liées à l’Inde.

Concernant le virus corona, il est à noter qu’il s’agit d’une guerre mondiale. Une guerre entre le virus et l’humanité, et si les gouvernements sont impliqués est votre supposition. Mais une chose est claire, c’est quand même la guerre. C’est ce qu’il insiste.

Pourquoi Anand considère le 31 mars comme le point culminant est basé sur l’astrologie. Où il cite que Mars se joindra à Saturne et Jupiter tandis que la Lune et Rahu, seront également conjoints. Rahus est le nœud nord de la Lune.
C’est un événement rare car en astrologie, Mars, Saturne, Jupiter sont considérés comme les planètes les plus puissantes du fait qu’elles se trouvent toutes sur l’anneau externe du système solaire. Par conséquent, quand ils sont tous alignés, leur pouvoir sur la terre est énorme.

Quant à la conjonction Lune et Rahu, elle est également très puissante puisque la Lune est considérée comme la planète de diffusion aqueuse. Quant à Rahu, il est considéré comme la planète communicante.

En ce qui concerne la propagation aqueuse, il note que la toux et les éternuements se produiront principalement à ce moment-là, propageant ainsi la maladie plus loin. Il est donc essentiel d’observer une distanciation sociale pendant cette période. C’est le 31 mars et le 1er avril.

Quant au 29 mai selon sa compréhension astrologique, l’axe sera rompu, et donc l’arrangement planétaire plus favorable à une guérison.

À partir de ce moment, des cas de réduction de la maladie seront signalés. Quant à l’économie, le ralentissement devrait se terminer en novembre 2021.”

Nous avons tenté de vérifier cette information sans grand succès d’autant plus que la biographie du supposé astrologue indien est presqu’ introuvable. Certes, nous sommes tombés sur quelques unes de ses vidéos, mais ne pouvons certifier l’authenticité. C’est donc à votre libre arbitre.

Source/Coupsfrancs
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top