Education

Haiti: Un premier pas vers la résolution du problème de bilinguisme

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Jeudi, un atelier de travail présidé par le Directeur Général, Meniol Jeune, s’est tenu à l’Unité de Coordination des Projets (UCP) du Ministère de l’Éducation Nationale pour présenter aux hauts cadres du Ministère, pour validation, le document de 33 pages « Référentiel haïtien de compétences pour le français et le créole ».

Parmi les questions de fond débattus : l’administration d’un questionnaire sur la pertinence et l’utilisation de cet outil, les éventuels ajustements, la conformité des tests de positionnement avec le référentiel de compétences.

Pour Meniol Jeune cet atelier témoigne de l’engagement du Ministère à mettre en place des outils dont l’objectif vise à permettre de résoudre des problèmes, notamment celui du bilinguisme dans le système éducatif haïtien.

Thomas Poirier, attaché de coopération et d’action culturelle à l’Ambassade de France en Haïti, présent a cet atelier, a estimé que cette étape de validation était extrêmement importante dans la mesure où elle ouvre la porte à l’étape de mise en application de ce document.

Dans son intervention, Cénatus Pierre, le Goordonnateur Général du Pôle enseignement et qualité au Ministère a attiré l’attention sur le fait que cet outil de référence linguistique qui va surtout aider les enseignants, constitue un premier pas dans l’amélioration de la qualité de l’éducation au pays.

La présentation de ce document a été assurée par le Dr Darline Cothière, Consultante engagée pour travailler sur ce dossier et financé par la coopération française. Elle a précisé que ce document n’avait pas la prétention de résoudre tous les problèmes linguistiques en Haïti, mais d’être plutôt un outil pouvant être utilisé dans le cadre de la formation continue des enseignants.

CLIQUEZ ICI POUR EN SAVOIR PLUS

Source/iciHaïti
Photo/Archives
www.anmwe.com

Meniol-Jeune

 

 

To Top