Haiti

Haiti: Sandra Honoré et Jack Guy Lafontant planifient le retrait de la Minustah

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Les autorités sécuritaires haïtiennes multiplient les séances de travail afin de préparer le retrait des troupes de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (Minustah).

Le Premier ministre haïtien, Dr. Jack Guy Lafontant, a présidé, hier jeudi 30 mars 2017, une importante réunion de travail avec la cheffe de la Minustah, Mme Sandra Honoré, le ministre de la Défense, M. Hervé Denis et le directeur général de la PNH, M. Michel-Ange Gédéon, autour du mandat de la Minustah.

La cheffe de la mission onusienne a renouvelé le soutien de la Minustah pour le renforcement de l’État de droit, les institutions républicaines, l’accompagnement de la police nationale, la gouvernance et la décentralisation.

La Primature s’est gardé de fournir des détails sur les points débattus lors de cette rencontre.

En début de semaine, le Premier Ministre avait longuement débattu du retrait des casques bleus onusiens lors d’une réunion du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN).

Les autorités sécuritaires font état de l’élaboration d’un nouveau plan de sécurité sans fournir de détails.

Les militaires de la Minustah laisseront le pays à partir du 15 avril mais le contingent de la police sera maintenue.

“La composante militaire de la MINUSTAH devrait selon toute vraisemblance s’effacer dans un avenir relativement proche. On est en train de regarder les modalités”, avait indiqué en février le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous. Il a rappelé que le Conseil de sécurité de l’ONU, lorsqu’il a renouvelé la dernière fois le mandat de la MINUSTAH, a souhaité qu’à la prochaine échéance qui se situe le 15 avril, il ait des éléments pour se prononcer sur le paramétrage du mandat de la Mission.

Source/Radio Métropole Haïti
Photo/Archives
www.anmwe.com

Sandra-Honore-Jack-Guy-Lafontant

To Top