Haiti

Haïti: Réginald Boulos abandonne la présidence de son parti

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – En retrait de l’arène politique depuis plusieurs mois, le président du Mouvement pour la transformation et la valorisation d’Haïti (MTVAyiti), Pierre Réginald Boulos, a annoncé son retrait de la présidence du parti. L’homme d’affaires a évoqué, dans une lettre, des crises et divisions à l’intérieur de son organisation politique et a expliqué sa décision, liée à ses ennuis de santé. « Notre parti a connu une situation de crise, avec des divisions et des désaccords, notamment dus à la signature de l’accord du 11 septembre. Je tiens à rappeler que si la signature de cet accord n’a pas été comprise et appuyée par certains cadres et militants, elle avait toutefois reçu le vote unanime des sept membres du directoire de MTVAyiti.

Les divisions au sein du parti m’ont poussé, il y a un mois, à mettre en place une commission de réflexion pour la relance du parti. Le rapport de cette commission a été soumis au président et aux deux gardiens du parti. Il a été partagé, hier, avec les fondateurs du parti, les membres du groupe de réflexion stratégique du parti ainsi que les coordonnateurs régionaux. En marge de tout cela, je connais depuis quelques mois de sérieux ennuis de santé qui ont considérablement limité, durant cette période tumultueuse, ma capacité à influencer et à guider le parti dans la bonne direction. Au vu de ma situation personnelle et de mon état de santé, je me vois dans l’obligation de me retirer de la présidence de MTVAyiti », a écrit M. Boulos dans sa correspondance adressée aux membres et militants de son parti.

Le Dr Boulos a expliqué que sa décision est difficile, « étant donné sa volonté de s’investir pour mettre Haïti sur la voie du progrès et les sacrifices qu’il a eu à consentir pour la mise en place et la réussite de MTVAyiti ». Il a en outre donné des directives pour la relance du parti ainsi que pour l’élection des futurs dirigeants. M. Boulos a également désigné ceux qui seront chargés de représenter le parti dans les négociations et discussions. « Considérant la dissolution du directoire, un comité de gestion de cinq membres est nommé pour reprendre les rênes du parti, implémenter le plan de relance du parti et préparer, dans un délai maximal de 10 mois, le grand Congrès national qui devra élire toutes les instances dirigeantes du parti. Il est composé de: Fedner Milfort, coordonnateur général ; Schultz Sympssie Cazir, secrétaire général; Nadia Valérie Victor, Trésorière; Prospère Théisme, coordonnateur des régions; et Marie Carmel Christophe, Responsable des Organisations Populaires.

Le comité de gestion sera accompagné dans ses tâches par les deux gardiens du parti, Edner Jean et Jean Robert Lalane. Également dans le but de garantir une présence efficace de MTVAyiti sur la table du dialogue national et de la recherche d’une solution consensuelle à la crise haïtienne, la commission de négociation du parti avec les instances nationales et internationales est désormais composée de : Dr Émile Charles, coordonnateur, Gérald Jean et Marie Carmel Christophe, membres. Avec regret, je prends de la distance avec la politique et les affaires dans mon pays », regrette le Dr Boulos qui, dans sa lettre, a révélé qu’il a dû rester loin du pays depuis 14 mois en raison de « persécutions politiques violentes ». S’il n’a pas précisé l’origine de ces persécutions, il faut rappeler que l’homme d’affaires s’est illustré comme l’un des plus farouches opposants au président Jovenel Moïse, avant son assassinat dans la nuit du 6 au 7 juillet dernier.

Source/Le Nouvelliste
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top