Haiti

Haïti: Le MTVAyiti prône un consensus et propose une sortie de crise

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Le MTVAyiti dans une proposistion de sortie de crise a mis en doute la capacité du gouvernement dit de consensus présidé par Ariel Henry à résoudre les problèmes auxquels face le pays et a prêché le consensus. Selon lui ce gouvernement est voué à l’échec. Aussi, il “souffre d’un défaut de consensus lui permettant de réaliser des élections, résoudre les problèmes graves de sécurité, amorcer une relance économique et obtenir un apaisement social. Le pays ne peut pas se payer le luxe d’une nouvelle crise prolongée de gouvernance.”

Face à ce constat, le MTAyiti propose une voie de sortie de crise qui passe par quatre décisions importantes qui doivent être obtenues à partir d’un large consensus politique , inclusif entre les partis politiques et les acteurs de la société civile. Le point de cette proposition de sortie de crise parle de la normalisation politique.

Le MTVAyiti propose ainsi que des signaux clairs soient envoyés pour montrer à la population haïtienne que face à la grave crise multidimensionnelle qu’elle est en train de vivre, des décideurs compétents et honnêtes peuvent prendre des mesures pour résoudre les problèmes, fournir les services de base et surtout redonner l’espoir dans le vivre ensemble, dans une Haïti en paix et en sécurité.

La sécurité
Cette intervention est fondamentale pour créer un cadre général permettant de déployer l’Action Gouvernementale et ramener la confiance des acteurs politiques, de la société civile et de la population dans une société démocratique.

La relance économique rapide.
Les derniers évènements en Haïti montrent , à juste titre, une structure économique inégalitaire qui ne peut pas continuer. La nécessaire redistribution des richesses ne peut se faire que par la mise en œuvre de mesures pour faciliter la création d’emplois durables, de mécanismes de création d’opportunités économiques pour la classe moyenne et la population ainsi que par l’égalité des chances octroyées par le système éducatif dans une perspective de méritocratie.

Les Élections
Les élections sont incontournables pour revenir à la normalité institutionnelle et à l’état de droit. Pour redonner confiance aux acteurs politiques et de la société civile dans le processus électoral et avoir effectivement des élections libres honnêtes et démocratiques il est nécessaire de mener certaines actions.

Constituer un nouveau CEP en s’inspirant de l’esprit de l’accord de janvier 2015 signé entre le Gouvernement et l’opposition. Réaliser un audit de la Carte d’Identification Nationale avec une firme indépendante d’Audit et en impliquant les organisations de la société civile et les Partis politiques dans le processus de réalisation de l’audit indépendant de la Carte d’Identification Nationale. Lancer une grande campagne d’enregistrement des électeurs.

Source/Juno7
Photo/Juno7
www.anmwe.com

To Top