Haiti

Haiti: Protocole d’accord entre 7 partis politiques du milieu protestant pour un candidat unique

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Jean-Chavannes Jeune (CANAAN), Jean Clarens Renois (UNIR-AYITI INI), Maxo Joseph (RANDEVOUS), Amos André (FURH), Jean Palème Mathurin (PPG18), Reynold Jean-Claude Bazin (MOCHRENHA) et Lucien Jephthé (PSUH)) ont signé un protocole d’accord en vue de se mettre d’accord sur un candidat unique pour représenter le secteur protestant lors des élections présidentielles, le 25 octobre prochain.

L’idée, selon le pasteur Jean-Chavannes Jeune, c’est de réduire le nombre de candidats à la présidence qui se réclament de la sphère protestante. « Nous avons jusqu’au premier septembre pour dégager un candidat unique », a-t-il signalé au Nouvelliste.

« Nous avons signé une résolution pour travailler ensemble en vue de trouver un candidat unique pour le secteur protestant », a fait savoir de son côté Jean Clarens Renois joint au téléphone. Il a souligné que cette démarche ne cherche pas à élire un président de la République pour le secteur protestant, mais à réduire le nombre de candidats dans le domaine.

Le candidat à la présidence, qui avait déjà échoué à faire ce même exercice avec les 55 candidats à la présidence, se réjouit de cette initiative. « Nous avons la même foi et nous nous identifions à la même mouvance. Unis, nous pouvons donner de bons résultats », a indiqué au Nouvelliste le pasteur, Maxo Joseph qui, se félicite du bon déroulement de la rencontre et de l’initiative.

« Cet accord peut nous amener vers une vraie négociation où nous pouvons trouver entre nous un leader pour représenter le secteur et ce leader aura le support de tous les autres candidats à la présidence du secteur », a-t-il dit.

Une commission de médiation formée de pasteurs, de chefs de missions et d’autres types de leaders dans le secteur est formée dans la perspective de favoriser la poursuite du dialogue entre les candidats. Le premier septembre, les sept prétendants à la magistrature suprême se réuniront pour passer de la parole aux actes.

POUR PLUS DE DÉTAILS SUR CET ARTICLE, CLIQUEZ SUR LE LIEN

Source/Le Nouvelliste
Photo/Le Nouvelliste
news.anmwe.com

1

To Top