Haiti

Haïti: Première journée de grève réussie, selon les organisateurs, la journée suivante maintenue

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – La première journée de grève lancée par les syndicalistes a été une réussite , se félicite le collectif des syndicats pour le respect de la constitution de 1987. Il a salué la décision des membres de la population d’observer ce mot d’ordre de grève . Lors d’une conférence de presse tenue à la mi-journée, les initiateurs ont rappelé que la journée suivante ( le mardi 2 février 2021) , est toujours maintenue. Ils ont par ailleurs invité les autorités concernées à prendre des mesures concrètes pour freiner la machine du kidnapping qui ne cesse d’appauvrir les familles haïtiennes.

La première journée de grève lancée par les syndicalistes, a été une réussite, se félicite le collectif des syndicats pour le respect de la constitution de 1987. Le collectif a salué la décision des membres de la population d’observer cette grève . De l’avis de Georges Wilbert Franck, il s’agit d’un message clair envoyé par le peuple haïtien pour dire non au kidnapping qui est, selon le syndicaliste, une forme d’esclavage. Le responsable de l’Union des Normaliens et Éducateurs d’Haïti (UNOEH), dit, par ailleurs, prendre note du silence des acteurs de la communauté internationale qui se gardent de se positionner sur le phénomène du kidnapping.

La deuxième journée de grève annoncée pour ce mardi 2 février est toujours maintenue, a rappelé pour sa part le coordonnateur du Mouvement unifié des Transporteurs haïtiens (MUTH) qui invite la population à rester chez elle. Duclos Benissoit a par ailleurs exhorté les autorités concernées à prendre des mesures concrètes pour freiner la machine du kidnapping qui ne cesse d’appauvrir les familles haïtiennes. Il menace de poursuivre le mouvement de grève si rien n’est fait pour combattre ce fléau.

Cette grève générale lancée pour les lundi 1er et mardi 2 février 2021, est supportée par plusieurs secteurs de la vie nationale, notamment la Plateforme des syndicats d’enseignants haïtiens et plusieurs organisations de chauffeurs de moto-taxis.

Lors d’une intervention ce lundi sur les réseaux sociaux, le président Jovenel Moïse a réitéré la détermination de son administration à combattre le phénomène du kidnapping qui n’a de cesse d’endeuiller et d’appauvrir les familles haïtiennes.

Source/Vant Bef Info ( VBI)
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top