Haiti

Haiti: Plusieurs anciens membres de Lavalas sous des bannières diverses

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – De nombreux leaders de la mouvance lavalas se sont portés candidats aux législatives du 9 août. Au Sénat de l’Ouest les anciens membres de Lavalas se bousculent sous des bannières diverses. Les deux médecins Shiller Louidor et Louis Gerald Gilles sont les candidats de Fanmi Lavalas pour les deux sièges de sénateur dans l’Ouest.

Lors du dépôt de sa candidature le docteur Louis Gerald Gilles a décroché des flèches en direction d’un autre candidat proche de lavalas, Gerald Germain. M. Germain, candidat de Lapeh, avait critiqué la candidature à la présidence de Maryse Narcisse. M. Gilles accuse l’ex ministre Germain d’avoir collaboré avec les gouvernements qui avaient renversé le président Aristide.

Dans le même temps, Annette Auguste dit “Sò Ann” réputée membre influent de Lavalas, s’est inscrite sous la bannière du Parti Haïtien Têt Kalé (PHTK). Mme Auguste, qui avait été en première ligne des manifestations et activités lavalas, révèle qu’elle avait été mise à l’ écart par les dirigeants du parti. Toutefois elle souligne que lavalas n’est pas uniquement un parti politique mais une idéologie.

Un autre membre influent de lavalas, René Civil, s’est inscrit comme candidat au Sénat dans l’Ouest sous la bannière de Renmen Haïti. M. Civil, ancien dirigeant du JPP avait rejoint le camp de Jean Henry Céant depuis les élections de 2010. Lui aussi assure qu’il a été mis en quarantaine sans explication par les dirigeants de Fanmi Lavalas. D’autres candidats de la mouvance lavalas ont rejoint les rangs de nouvelles formations politiques dont Pitit Dessalines de Moise Jean Charles.

Source/LLM / radio Métropole Haïti

Photo/Archives

www.anmwe.com

1

To Top