Haiti

Haïti: Passage meurtrier de la tempête tropicale Laura

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – La tempête tropicale Laura a déversé des trombes d’eau sur Haïti, laissé au moins 9 morts, deux disparus, des maisons endommagées et des plantations dévastées dans son sillage, dimanche 23 août 2020.

« Ce bilan est partiel. Nous sommes en train de consolider les informations en ce moment où le Sud et la Grand’Anse reçoivent d’importantes averses », a confié au Nouvelliste le directeur de la Protection civile, le Dr Jerry Chandler.

Les deux disparus sont une mère et son nourrisson, emportés par les eaux en furie du côté de Carradeux, à Tabarre. Le véhicule de la victime a été immobilisé par l’eau en furie qui charriait des alluvions, a expliqué le Dr Chandeler.

« Les recherches se poursuivent en aval », a indiqué le Dr Jerry Chandeler, qui redoute que ces personnes soient mortes. Le Nouvelliste a appris que la mère de l’enfant est le Dr Jessica Jeanniton, une jeune pédiatre qui travaille à l’hôpital Bernard Mevs.

« Nous sommes choqués et profondément éprouvés par cette disparition. C’est triste », ont confié au journal les Dr Bitar, responsables de l’hôpital. « Le Dr Jessica Jeanniton est une personne très sérieuse et compétente », ont poursuivi les Dr Bitar, qui s’accrochent à l’espoir que la jeune femme et son enfant soient retrouvés vivants. La première victime de Laura a été tôt dimanche matin une fillette de 10 ans à Anse-à Pitres, dans le Sud-Est. Elle a été tuée par la chute d’un arbre, dans la localité dénommée Cachiman.

Toujours dans le Sud-Est, une femme a été emportée par les eaux à Marbial. Le cadavre d’un homme a été retrouvé au Bicentenaire. On dénombre aussi la mort d’une femme à Pelerin et d’un homme à Girado, selon la Protection civile.

« Je partage la douleur des familles dont les proches ont trouvé la mort ce 23 août, lors du passage, dans le pays, de la tempête tropicale Laura », a tweeté le président Jovenel Moïse qui s’était rendu en début d’après-midi au centre d’opération d’urgence nationale (COUN).

Des dégâts matériels ont été enregistrés. Un total de quatre maisons détruites dont 3 dans l’Ouest, et une dans le Sud’ Est, selon un bilan de la Protection ivile. Trois maisons ont été détruites dans la commune de Pétion-Ville à Bois moquette. Trois autres maisons ont été endommagées dans le Centre. L’une, à Rodero, Thomassique, a eu la toiture emportée par le vent. Le tronçon de route dans la zone de Tikita reliant les communes de La Vallée et de Bainet a été coupé.

La Protection civile a indiqué que des inondations ont été observées dans la commune de Jacmel, à Breman, Mayard / Rues Massillon Coicou, Isaac Pardo, bloc de la Gosseline. A Anse-à-Pitres, des innoncations sont signalées également à Boukan Guillaume et Cachiman, à Mapou, dans la commune de Belle-Anse. La Rivière des Orangers et la Grande Rivière de Jacmel dans le département du Sud’ Est sont en crues.

Les rivières de la Momance et de la Rouyonne sont en crue au niveau du département de l’Ouest et a provoqué des inondations dans les communes de Léogâne. Des innondations sont également observées à Ganthier et au Bicentenaire, à Route neuf et Carradeux. La rivière des Anglais est en crue dans le département du Sud, et pour le moment la route qui conduit aux Anglais et Tiburon est coupée, selon ce bilan.

Source/Le Nouvelliste
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top