Haiti

Haïti: La justice haitienne exige le rapatriment de Dimitri Vorbe pour être jugé

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Le patron de la Sogener Dimitri Vorbe qui a fui le pays en raison d’un mandat émis contre lui par les autorités judiciaires haïtiennes est dans la tourmente. La justice haïtienne exige son rapatriement pour répondre de graves accusations pesant sur lui. En effet, dans une lettre en date du 1er Août adressée au service de l’immigration américaine, le Commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince, Me Ducarmel Gabriel demande que Dimitri Vorbe soit rapatrié.

« Le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première de Port-au-Prince, requiert par la présente pour rechercher et rapatrier un citoyen haïtien et activement recherché par la police et la justice haitienne ». En effet, les informations qui nous sont parvenues portent à croire que Monsieur Dimitri Albert Vorbe ( date de naissance : 23 Aout 1973, Passeport haïtien au No. ( PP 483687 ) se trouve actuellement aux Etats-Unis depuis plus de six mois avec un simple visa de visiteurs, en violation des lois américaines sur l’immigration, peut-on lire dans cette correpondance.

Selon ce que dit la correspondance, authentifiée par le secteur des droits humains, « Dimitri Vorbe est poursuivi par la justice haïtienne et mandat d’arrêt en date du 4 mars 2020 toujours en vigueur est émis contre lui. Il est également recherché pour ête interrogé dans le cadre de plusieurs enquêtes criminelles en cours et par Interpol. Mr Vorbe précise la lettre, est souosçonné d’avoir activement pris part à un dossier public de corruption et de blanchîment de plusieurs dizaines de millions de dollars au détriment de l’Etat haïtien. Qui pis est, poursuit le Commissaire du Gouvernement, Dimitri Vorbe est un des suspects d’une enquête en cours sur un complot visant à encourager des actes d’agression contre l’Ambassade Américaine en Haiti ».

Sur la base de ces informations, le Parquet souhaite son rapatriement en Haïti dans les meilleurs délais pour qu’il puisse faire face aux accusations portées contre lui.

Ont été envoyés à l’immigration américaine un ensemble de documents dont la photocopie du Passeport de Dimitri Vorbe, le mandat émis contre lui, une requête adressée à la DCPJ et l’ordonnance du juge d’instruction rendue dans le cadre de l’enquête ouverte sur ce dossier.

Source/Gazette Haiti
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top