Haiti

Haiti: Nice Simon conteste la décision du juge d’annuler le mandat d’amener émis contre son concubin

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK


Yves Leonard – Nice Simon

PORT-AU-PRINCE – La mairesse de Tabarre conteste la décision du juge instructeur, Wando Saint-Vilier d’annuler le mandat d’amener émis contre son concubin, Yves Leonard, et de transférer l’affaire par devant le tribunal correctionnel.

Nice Simon croit que le magistrat a erré, voilà pourquoi elle veut aller en appel. « L’ordonnance du juge ne tient pas… Leonard a tenté de m’assassiner, il doit rendre compte de ses actes », a lâché la première citoyenne de la commune de Tabarre. Elle critique la justice haïtienne, qui une fois de plus se montre partiale. « L’argent continue de triompher », regrette, ce vendredi 4 janvier, Mme Simon au micro de Caraïbes FM.

Les actes crapuleux commis par Yves Leonard deviennent un « simple délit », reproche-t-elle. L’actrice de cinéma n’entend pas lâcher prise. Il profite de cet espace pour réclamer justice pour tous ceux qui sont incarcérés injustement.

A rappeler, Le juge d’instruction du Tribunal de Première Instance de la Croix des Bouquets annonce que deux des charges retenues contre le concubin de la mairesse de Tabarre ont été retirées, mais la plainte pour bastonnade suivie de voie de fait est maintenue, à en croire Wando Saint-Vilier.

Le magistrat a transféré l’affaire par devant le tribunal correctionnel, voilà ce qui explique l’annulation automatique du mandat d’amener émis contre M. Leonard.

Source/Haiti News 2000
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top