Haiti

Haiti: Mme Mirlande Manigat « Jean-Henry Céant est un Premier ministre déchu »

SI OU RENMEN TRAVAY N'AP FE AN RENMEN (Like) NOU SOU FACEBOOK

PORT-AU-PRINCE – Réagissant au vote de non-confiance lundi 18 mars à la Chambre des députés contre le Premier Ministre Céant et aux diverses interprétations et autres affirmations non-fondées sur la validité de ce vote, la constitutionnaliste Mirlande Manigat précise.

Concernant l’affirmation de plusieurs sénateurs dont Youri Latortue qui estime que Jean Henry Céant est toujours Premier Ministre et que le Sénat à la préséance sur la Chambre des députés dans ce dossier, Mirlande Manigat rappelle que dans la Constitution « il y a égalité de pouvoir entre le Sénat et la Chambre basse »

Concernant l’affirmation du Premier Ministre Céant que n’étant pas présent à la Chambre basse, que ce vote ne le concerne pas et qu’il n’est pas un Premier Ministre sortant car il est toujours Chef de Gouvernement en fonction, Mirlande Manigat précise que l’absence du Premier Ministre au moment du vote de non confiance n’est pas importante « La présence du Premier Ministre n’était pas indispensable » ajoutant que le résultat du vote du Sénat (en principe ce mercredi 17 mars), lors de l’interpellation du Premier Ministre, qu’il s’agisse d’un vote confiance ou de non confiance « n’annulera pas la décision des députés ».

Pour Mme Manigat, « Contraire aux déclarations de Jean-Henry Céant, moi je dis qu’il est un premier ministre déchu. La chambre basse est dans son droit […] »

Une situation qui risque de créer une crise politique sans précédent si le vote des deux chambres est contradictoire, car la Constitution ne prévoit pas ce qu’il faut faire dans le cas de l’interpellation d’une personne ou d’une entité en même temps par les deux chambres du Parlement.

Source/ HaïtiLibre
Photo/Archives
www.anmwe.com

To Top